Gun Frontier - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Gun Frontier

Gun Frontier
Je parle souvent de mes coups de cœur, ce qui doit vous faire penser que j’aime absolument tout ce que je lis et vois. C’est faux bien entendu… Je sélectionne minutieusement ce que je dois lire ou regarder, jouer, etc. Du coup, il est vrai qu’il m’arrive assez rarement de me tromper quant à la qualité d’une œuvre. Mais il arrive aussi que l’on m’offre des cadeaux que par principe, je finis tôt ou tard par consommer. Ce fut donc le cas avec Gun Frontier…



Les frontières de la nullité

Gun Frontier est une série d’OAV réalisée par Soïchiro Zen en 2002 issue du studio At-X (07 Ghost, Azu Manga Daioh). Le manga original est de Leiji Mastumoto (Galaxy Express 999, Albator) et a été compilé en trois volumes en 1975. 3 tomes, c’est assez peu et révélateur de l’échec commercial qu’a escompté la version papier à sa sortie.



Alors pourquoi cette adaptation en OAV ? La fan-base de Mastumoto est probablement importante au Japon, ou alors le seul nom du mangaka permet d’écouler les stocks facilement ? Tout n’est que suppositions, mais le fait est que Gun Frontier est une aberration à tous les niveaux. 13 épisodes de pur ennui et d’offense à l’animation japonaise, voilà ce qu’est GF.

L’univers du Western est une bonne idée : c’est un monde plutôt rare au pays du soleil levant, où les manga à base de samouraïs sont bien plus courants. Seulement, il s’agit bien là du seul aspect positif que l'on puisse relever. Les personnages manquent cruellement de charisme, alors que l’on reprend pourtant des figures emblématiques : Harlock et Soïchiro (issus de Albator).


Désert budgétaire et scénaristique



Soïchiro se retrouve dans le grand Ouest américain à la recherche de son peuple. L’inconvénient, c’est que l’anime n’approfondit pas plus son scénario qui se borne à une simple recherche de ses semblables. On tourne donc bien vite en rond, le schèma narratif se répétant sans cesse : découverte d’une ville aux règles qui lui sont propres => indice sur le peuple japonais => Gunfight => recherche d’une nouvelle ville.




Harlock n’est ici que l’ombre de lui-même, bien loin de son côté torturé qui a su faire toute sa renommée. Ici, il s’agit d’un cowboy tout ce qu’il y a de plus simplet mais très aguerri au tir. On aurait d’ailleurs pu apprécier les quelques duels qui parsèment le récit si l’animation n’avait pas été aussi médiocre.

Quant à la jeune femme qui accompagne nos héros, elle sert de vulgaire faire-valoir sexuel. Sauf que le trait de Matsumoto étant ce qu’il est, il faut vraiment être fan pour pouvoir apprécier la nudité et la frivolité constante de cette héroïne, qui tente de se faire littéralement « sauter » par nos deux cowboys… et ce en même temps, quand elle ne manque pas de faire violer par tous les méchants.



Tirez-vous !



Alors que la série repose sur un format en 13 épisodes, qui plus est en OAV (c’est-à-dire censé bénéficier d’un budget plus important qu’une série télé), l’animation reste en deçà de productions bien antérieures à AT-X. Aucune goutte de sang ne nous fera l’honneur de sa présence ici, les balles font sursauter les personnages qui « tombent » de façon grotesque : l’image glisse tout en restant figée !





La plus grande offense sera faite avec le treizième épisode… qui ne conclut pas du tout l’œuvre ! On est laissé en plein suspens et on ne saura pour ainsi dire jamais le fin mot de cette aventure. Ceci étant, ce n’est peut-être pas plus mal compte tenu du souvenir peu mémorable et amer que m’a laissé ce visionnage.

Grotesque, doté d’une animation exécrable et de personnages littéralement chiants, Gun Frontier est la bouse du grand Ouest et aurait mieux fait d’y rester. Entachant clairement l’œuvre de Matsumoto, je vous conseille vivement de ne pas perdre votre temps dessus.


, le 06.03.2016

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Gun Frontier
1ère parution
Genre(s) Aventure, Comédie, Espace & Sci-fiction
Épisode(s) 13
Auteur(s)
Statut Licencié par Kaze
Recommander & partager
Personne n'a voté pour cet article sur Gun Frontier.
Autres articles de Yomigues
Rechercher un article
Nos heureux partenaires