Samuraï Champloo - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Samuraï Champloo

Samuraï Champloo
« Je serais ton garde du corps, si tu m’files à bouffer ! », balance le type à la dégaine aussi bizarre que son épée.
La jeune serveuse, malmenée par des clients peu scrupuleux, accepte le deal.
Un coup de pied, une mâchoire qui vole.
Un coup de sabre, une main tranchée.
Le « yojimbo » improvisé est décidément fort...très fort. Un contre 10, et pourquoi pas, vous rétorquerait-il, du moment que j’ai de quoi grailler !

1 contre 10... Voila à quoi s’apprêtent à assister une foule réunie en pleine rue. Un pauvre marchand est à terre, il essaye de racheter la vie de sa famille, le daimyo local, une grosse ordure, abuse encore de son pouvoir sans sortir de son palanquin...
Une scène malheureusement trop courante..., se dit alors un rônin présent dans la foule, ...Mais grâce à ça je vais pouvoir manger !
Un pas en avant, une main le retient « laisse tomber, les trois gars que tu vois las bas, c’est des yagyuu et eux y plaisantent pas crois moi ! » Des fines lames... une raison de plus d’intervenir ! Un autre pas, puis encore un, le samouraï jette son chapeau, sa « danse sanglante » peut maintenant commencer... Il ramassera les quelques pièces du marchands pour lui avoir permis de vivre encore un peu !

Mugen, un guerrier excentrique. Jin, un rônin réfléchi. Fuu, une jeune femme déterminée. Il n’y aurait qu’un coup du sort pour réunir ces trois là ! Et c’est bien ce qui s’est passé ! Mugen et Jin se retrouvent embarqués par Fuu dans une recherche au but ausi bizarre qu’incertain : retrouver un « samouraï qui sent le tournesol »
Gang de Zoku grapheurs, tournois de gros mangeurs, bastons sanglantes : voila ce que va croiser notre trio au cours de son périple au cœur d’un japon médiéval à la croisée des temps.

Mugen : Impertinent, excentrique, belliqueux, redoutable... Autant d’adjectifs pour décrire ce guerrier hors norme qu’est Mugen !
Un style de combat unique mêlant hip-hop et kenjutsu pour un personnage tout aussi unique. Originaire de Ryu-Kyu, (une île réservé aux immigrés) il ère dans un Japon qui se referme sur lui-même, à la recherche de quelque chose pour remplir son estomac ! Ne jamais refuser un combat, aller même jusqu'à le provoquer quand l’adversaire est « intéressant », voilà sa manière de voir les choses : la caste des samouraïs est une basse cour, dont il veut être le coq (remarquez que le personnage de Mugen est associé au coq dans nombres d’illustrations issues de la production).
Bref, un personnage attachant et charismatique, sans doute mon personnage préféré...

Jin : Rectitude attitude pour ce Superbushi (un cousin à moi) !
Jin est un ronin à la technique sans faille (ou presque...héhé). Réfléchi, droit, il incarne l’opposé de Mugen, mais pourtant les deux se rejoignent sur un point : l’adresse au combat ! Un épéiste au passé trouble, qui va, au contact de ses deux partenaires de voyages, apprendre bien plus que par son entrainement...
Pourquoi n’est-il pas au service d’un seigneur ? D’où lui viennent ces techniques de sabres phénoménales ? Autant de mystères pour un personnage discret et qui pourtant ne passe pas inaperçu. Un dernier mot pour le qualifier ? Classieux, sans aucun doute ! Une véritable « pieuvre », à l’intelligence accrue, qui ne laisse jamais s’échapper une proie d’entre ses tentacules ! (ndr : là aussi, de nombreuses illustrations mettent en scène Jin associé à l’image de la pieuvre).

Fuu : Abandonner ? Ça veut dire quoi ce mot... Fuu est une jeune fille (et oui, elle n’a qu’une quinzaine de printemps la gamine !) au caractère bien trempé, courageuse et déterminée. Elle veut retrouver un « samouraï qui sent le tournesol » sans autres indices que celui-là. C’est pour vous dire si elle ne se décourage pas facilement ! Elle voulait un « Yojimbo » à la Toshiro Mifune... Elle en a finalement deux qui n’ont rien à lui envier !
Fuu est malgré tout encore bien innocente, et nos deux samouraïs vont la protéger du mieux qu’ils peuvent. On ne connaît en faite pas grand-chose de cette petite serveuse... Tout du moins au début de l’aventure ! Rendez-vous dans 26 épisodes pour en reparler !

Samourai Champloo est digne de son grand frère Cowboy Bebop... Après un space-opéra jazzy, voila un hip-hop chambara!
Dès le premier épisode, on est submergé par le style peu commun de l'anime : dessin, musique, dialogue, persos, combat... tout est très travaillé.
J'ai encore fait le test il y a quelques jours de le présenter à des gens qui ne connaissaient pas samcham, et qui sont novices dans le domaine de la japanime. Verdict : 10/10! "waaaa, elle est trop belle l'intro!" et c'est partit pour 6 épisodes d'affilée. L'enchainement des épisodes est très bien faite, avec à peu près la même construction que celle de cowboy (on ne peut pas parler de sam cham sans faire un semblant de comparaison avec cowboy en effet...) Certaines histoires sont développées en un seul épisode tandis que d'autres, qui constituent bien souvent la trame directrice de l'histoire se composent de plusieurs épisodes.
Efficace. Les "histoires annexes" permettent au spectateur de se plonger dans le background général, et d'en apprendre beaucoup sur le caractère, les facettes de la personnalité de nos héros. De plus, Samourai Champloo est très rafraichissant.
Pas de nana à gros nichons, pas de muscles surdimensionnés, pas de "techniques de la mort qui tue du dragon céleste de la 15eme porte des enfers tournoyant dans les gorges du fleuve qui coule le long des prairies macabres" : Jin est un samouraï digne de Musashi, Mugen une tête brulée, Fuu une gamine aussi plate qu'une planche. Mais qu'est-ce qu'on les aime, et que les 26 épisodes de cette série paraissent courts !
Violence, poésie...et hip hop pour des scènes d'anthologie.
Parmi les animes, il en est de ceux qui marque une génération.
Samouraï Champloo en fait partie et à ce titre, je conseille vraiment à tout le monde de le regarder ne serait-ce que pour obtenir une culture général du manga et voir ce que le best de la japanim' à réussi à pondre.
, le 10.06.2011

Commentaires 2

Note moyenne des commentaires : 1 2 3 4 5
Photo
1 2 3 4 5
~Natsuki~ Voir le profil
19.01.2014 à 15h44
J'ai vraiment adoré cet animé! L'ending Shiki No Uta me donne des frissons.
Photo
1 2 3 4 5
Nerih Mar Voir le profil
08.07.2012 à 15h35
La critique a tout dit. Et en effet l'opening de SC est un des plus beau que j'ai jamais vu, dans la pure tradition.
Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Samuraï Champloo
1ère parution
Genre(s) Non défini, Aventure, Combats & Arts Martiaux
Épisode(s) 26
Auteur(s)
Statut Licencié par Dybex
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur Samuraï Champloo.
Autres articles de SuperSushi
Rechercher un article
Acheter Samuraï Champloo
Nos heureux partenaires