Seirei no Moribito - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Seirei no Moribito

Seirei no Moribito
Alors qu'elle vient d'arriver sur les terres de l'Empire de Yogo, Balsa, une jeune femme lancière, assiste au passage d'un cortège impérial sur un pont. Refusant de baisser les yeux lors de son passage, comme doivent le faire les habitants de ce pays en pareille circonstance, elle est témoin de la chute d'un enfant dans la rivière, depuis un char dont les buffles semblaient devenus fous.
Alors qu'elle le sauve de la noyade, ils se retrouvent tous deux protégés sous l'eau par une énorme bulle les enveloppant. Arrivés sur la rive, elle se fait chasser par des gardes impériaux sans aucun remerciement, et apprend qu'elle vient de sauver la vie à un des fils de l'Empereur.
Le soir même, elle se retrouve hôte secrète de Sa Majestée l'Impératrice de Yogo, qui souhaite qu'elle devienne garde du corps de son second fils, Chagum, qu'elle venait de sauver de la noyade. En effet, depuis que l'Empereur a appris que celui-ci est porteur de l'oeuf du Nyunga Ro Im, un esprit marin sacré qui dépose un oeuf tous les cent ans au sein d'un élu avant de mourir, il est prêt à tuer son fils.
Car l'histoire officielle de la fondation du Nouvel Empire de Yogo raconte qu'il s'agit d'un démon, tel celui autrefois vaincu par son fondateur. Après un moment d'hésitation, Balsa accepte de devenir garde du corps de l'enfant impérial, en précisant qu'elle ne fait pas ce choix pour l'argent mais pour tenir une étrange promesse, celle de sauver huit vies avant d'arrêter de servir en tant que lancière-garde du corps. Bien qu'ils aient cherché à dissimuler la fuite du prince dans un incendie, elle et Chagum se retrouvent très bientôt poursuivis par les guerriers d'élite de l'Empereur.
Commence alors un long voyage pour les deux personnages, fait d'inquiétudes, de situations périlleuses, et de découvertes étonnantes autour de cette légende de l'oeuf sacré.
Mais ils ne seront pas seuls dans cette quête : plusieurs amis de Balsa feront leur apparition, dont la savante chamane Torogaï, dépositaire du savoir et des traditions du pays Yakue. Ce sont d'ailleurs les légendes Yakue qui permettent d'espérer une meilleure fin pour Chagum et le pays de Yogo, car selon elles, il s'agit d'un bienfaisant Esprit de l'Eau.

Balsa parviendra-t-elle a tenir sa promesse de protéger la vie du prince face à ses redoutables adversaires ? Entre la version des Yakue sur la légende de l'oeuf sacré et celle de l'Empire de Yogo, laquelle est la vraie ? D'où provient cette étrange promesse de Balsa de préserver la vie de douze personnes ?

Balsa : Désormais garde du corps du jeune prince Chagum à la demande de sa mère, l'Impératrice du pays de Yogo, elle est bien décidée à protéger Chagum, même si sa vie en dépend.
Devenue soudainement garde du corps de l'enfant le plus recherché du royaume, parviendra-t-elle a assurer sa protection, alors que ses poursuivants ne sont rien de moins que les guerriers d'élite de l'Empereur, chargés de ramener coûte que coûte le jeune prince à la Cour ?Balsa est cependant une valeur sûre pour cette mission : lancière experte dont la réputation redoutable la suit de pays en pays, on dit qu'elle n'a jamais perdu un seul combat. C'est probablement la personne la plus qualifiée pour veiller sur Chagum.
Bien que l'Impératrice lui ait garanti une forte somme d'argent en échange de la protection de son fils, c'est la volonté d'honorer une étonnante promesse qui a décidé Balsa. En effet, sans que l'on en connaisse la raison, Balsa a fait le serment de sauver huit vies, pour arrêter son activité de lancière-garde du corps. Le contrat pour protéger le prince Chagum correspond justement à la treizième vie à sauver !
En plus d'être une lancière hors-pair, Balsa est une femme discrète et efficace, gentille et droite, qui veille avec justesse sur les autres.

Chagum : Le jeune prince ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive : selon les légendes de son pays, il serait porteur d'un oeuf sacré qui provoquera des calamités à son pays, s'il n'est pas détruit rapidement. Et comme il est porteur de ce oeuf sacré, son père, l'Empereur de Yogo, s'est résolu à faire disparaître son deuxième fils.
Ayant échappé de justesse à la mort grâce à la présence fortuite de Balsa sur le lieu où l'assassinat avait été planifié, il n'en reste pas moins la cible de son père, bien décidé à sacrifier son fils pour la survie du royaume. Heureusement, sa mère n'est pas du même avis et, en cachette, elle lui trouve un garde du corps, avec pour mission de l'emmener le plus loin possible du palais impérial, et de le cacher à la population. Chagum n'a pas vraiment le choix, et doit suivre son tout nouveau garde du corps.
Commence alors pour le jeune prince un dur apprentissage : vivre par soi-même, vivre en sachant que des personnes qui autrefois le protégeaient, sont à sa poursuite, rencontrer les gens du peuple, et enfin, voir le pays dont il était censé devenir l'Empereur un jour. S'il est tout d'abord désorienté par sa nouvelle vie, Chagum va progressivement s'intéresser à cette légende de l'oeuf sacré, afin de savoir s'il n'y a pas un moyen de le faire sortir de son corps pour qu'il puisse retrouver une vie normale.

Tanda : C'est un ami de Balsa qu'elle vient trouver avec Chagum sitôt sortis de la ville.
D'abord présenté comme un guérisseur, puisqu'il connaît parfaitement les remèdes à base de plantes et autres techniques médicinales, on apprend très vite qu'il est aussi doué en astronomie et qu'il est le disciple de la chamane Torogaï, une vieille femme autant admirée que redoutée. Calme et réfléchi, il est aussi très gentil, et vit en harmonie avec la nature, comme tout bon apprenti chamane !

Torogaï : Vieille femme caractérielle considérée par tous comme la plus grande chamane de son temps, Torogaï va prendre très au sérieux cette légende d'oeuf sacré, et fera tout son possible pour mener son enquête et faire en sorte que la légende puisse s'accomplir.
Bien qu'elle n'incarne pas vraiment les façons de faire des savants de la cour impériale, tous la reconnaissent comme la plus haute autorité en ce qui concerne les pratiques chamaniques.
Elle n'est pas particulièrement tendre, et son franc parler en fait une interlocutrice qui sait se faire respecter. Elle ne craint ni l'autorité, ni les menaces, toute concentrée qu'elle est sur ses quêtes et ses relations avec les puissances et les êtres non humains. Pour elle, la vie est aussi ailleurs !
De tous les personnages de la série, c'est la seule à pouvoir communiquer facilement avec les êtres qui nous entourent, notamment avec les créatures de l'eau, qui seront à plusieurs reprises d'une grande utilité dans leurs recherches. Elle s'occupe néanmoins de la relève, puisque Touda est son disciple depuis des années. Elle connaît aussi Balsa.

Touya et Saya : Jeune ami de Balsa, il est coursier, et pas n'importe lequel : le plus rapide de la ville ! Lui et sa soeur Saya vont aider Balsa et Chagum à s'échapper, et vont à plusieurs reprises les aider soit en faisant des courses pour eux, soit en les cachant, le temps que leurs redoutables assaillants perdent leur piste.
Ils auront donc un rôle stratégique.

Shuga : Le plus jeune maître astronome que l'Empire de Yogo ait porté.
Il était le tuteur du « Second palais », c'est-à-dire responsable de l'éducation du jeune prince Chagum. Autorisé à intégrer les services secrets de l'Empereur, dont seul l'Empereur et le Sage Sacré connaissent l'existence et les membres, il se voit aussi confier la mission de déchiffrer l'ouvrage le plus sacré de l'Empire de Yogo, afin de trouver un moyen de se débarrasser du démon aquatique. Le recueil se trouve dans un entrepôt secret connu seulement de celui qui détient le titre de Sage Sacré, et a été rédigé par Nanaï, le Grand Sage Sacré, lors de la fondation de l'Empire de Yogo. Mais l'ouvrage est écrit dans l'ancienne langue de Yogo, et le déchiffrer sera très long.
Shuga est relevé des ses fonctions d'astronome par le Saint Sage afin d'étudier l'ouvrage pour empêcher que la sécheresse majeure qui menace de s'abattre sur l'Empire de Yogo ne survienne. Il accepte la tâche consistant à déchiffrer l'ouvrage, mais ne dit mot au sujet de celle de trouver un moyen de détruire le démon aquatique, ce qui impliquerait de tuer le Prince Chagum, son élève.

Scénario
Le scénario de cette série est impeccable, tout se tient, et revoir l'anime nous permet même de remarquer des subtilités qui passaient inaperçues en première lecture.
L'histoire est dense et les multiples enjeux sont menés de front avec autant de soin : la fuite de Chagum et de Balsa, la quête pour comprendre ce qu'est l'Oeuf Sacré, un oeuf qui ne cesse de grandir en même temps que Chagum, le passé de Balsa et ce qui a fait que cette charmante femme soit devenue une redoutable guerrière, l'apprentissage de la vie modeste du peuple de Yogo et des contrées voisines par le jeune prince, ou encore les relations complexes entre les personnages.
Par ailleurs , le chamanisme, omniprésent dans la série (à partir de l'épisode 4), est montré avec beaucoup d'habileté. On constate souvent que c'est une approche réaliste plutôt que fantastique, et qu'un véritable travail de recherche à été accompli à ce sujet.

Personnages
Cet anime n'est pas vraiment fait pour que l'on s'identifie aux personnages, mais plutôt pour que l'on suive à leurs côtés leurs aventures, en se sentant aussi impliqués qu'eux, ce qui est en soi une prouesse !
Les personnages centraux sont bien sûr Balsa et Chagum, mais ils sont aussi très souvent en compagnie de la chamane Torogaï et de Touda. Face à eux, se trouvent les féroces et tenaces poursuivants du prince, et l'ensemble des chercheurs, astrologues ou Saint Sage, dont on ne parvient pas vraiment à cerner les intentions, dont le maître astronome Shuga.
Agissent-ils pour obéir à l'Empereur, selon une foi aveugle en leur histoire officielle, ou font-ils un peu preuve d'esprit critique, et se soucient-ils un peu de la vie du jeune prince ?
Les personnages sont tous matures, et même Chagum, qui aurait pu être capricieux, accepte avec courage son parcours initiatique, tant social que spirituel. On croise même un personnage proche du du vieux sage asiatique dans un des épisodes. Le voile se lève aussi sur le passé de Balsa, ce qui est l'occasion d'ajouter une histoire dans l'histoire, une histoire bien contée encore une fois.

Dessins
Les personnages comme les décors sont très bien dessinés, et on peut même dire que cette talentueuse équipe a poussé l'effort de réalisme jusque dans les moindres détails (comme les ombres ou les mouvements de la végétation).
L'animation est tellement bien réussie d'ailleurs, que l'on a parfois l'impression d'être devant un film plutôt que devant de l'animation japonaise. Les scènes de combat par exemple, bien que peu nombreuses, sont toutes magistralement réalisées, et comptent certainement parmi les plus réussies du monde de l'animation.
Petit plus : les annonces des titres des épisodes, avec des croquis aux tons pastel, sont très réussies et plaisantes à voir.

Musiques
La bande son est admirable, digne des meilleurs Miyazaki.
Opening et ending, bien qu'identiques du début à la fin de l'anime, sont plaisants à voir et à entendre ^^. Ainsi nous avons Shine en opening par le groupe L'arc-en-ciel,et Itoshii Hito e en ending par Sachi Tainaka.

Un jeune prince que l'on craint être possédé par un démon car son corps renferme le mythique Oeuf Sacré et que son père, l'Empereur du pays de Yogo, veut faire assassiner. Une jeune lancière hors-pair qui accepte d'être son garde du corps et de le cacher parmi les gens du peuple ordinaire. Une quête empreinte de chamanisme pour élucider cette mystérieuse légende de l'Oeuf Sacré. Et une traque sans relâche de tous ces personnages par les guerriers d'élite de l'Empereur.
Tels sont les ingrédients qui composent ce superbe anime qui nous emmène loin, très loin dans des contrées imaginaires et nous fait ressentir les puissances de la nature.
Cet anime est un des meilleurs existants actuellement, son scénario est impeccable et riche en intrigues, ses personnages sont tous consistants et matures. L'action et le graphisme sont éblouissants. Et les musiques superbes : dépaysement garanti.
Seule question : comment se fait-il qu'un tel bijou ne soit pas encore licencié ?
, le 13.06.2011

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Seirei no Moribito
1ère parution
Genre(s) Aventure, Contes & Récits, Fantastique & Mythe
Épisode(s) 26
Auteur(s)
Statut Non licencié
Site officiel www.moribito.com
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur Seirei no Moribito.
Autres articles de Kahlan
Rechercher un article
Acheter Seirei no Moribito
Nos heureux partenaires