Hikaru no Go - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Hikaru no Go

Hikaru no Go
Hikaru Shindo et son amie Akari s’introduisent dans le grenier du grand-père Shindo. Ils y découvrent alors un goban, plateau sur lequel on joue au GO, un des plus anciens jeux de stratégie au monde.
Hikaru remarque une tâche de sang sur le plateau et en la touchant il se fait posséder par l’esprit d’un ancien grand joueur, Saï... Ce fantôme fera naître en notre héros une passion grandissante pour ce jeu ancestrale.

Hikaru Shindo : Il est à la base un garçon comme un autre et pas très bon à l’école. Il progressera cependant de manière fulgurante dans le monde du GO aux côtés de Saï qui fera exploser tout son talent. Hikaru est parfois égoïste et sa passion pour le GO se fera grandissante. Il espère pouvoir vaincre Akira par ses propres moyens.
Il s’attachera de plus en plus à Saï, véritable ami et confident pour le jeune garçon.

Saï Fujiwarano : Saï est l’esprit qui possède Hikaru et n’est visible que par celui-ci. C’est un fantôme issu de l’ère Edo (il a donc plus de 1000 ans) et qui a possédé de nombreux grands joueurs.
Il est à la recherche du « coup divin », une technique qui permettrai de renverser en sa faveur une partie d’un seul coup ! Saï possède un passé assez triste et il arrivera à transmettre tout l’amour qu’il porte pour le GO à Hikaru.

Akari Fujisaki : C’est l’amie d’enfance d’Hikaru ! Elle se mettra elle aussi à jouer au GO pour comprendre la passion que porte son ami à ce jeu. Il semble qu’elle soit amoureuse de lui.

Akira Toya : Grand rival de Hikaru, Akira est le fils d’un très grand joueur professionnel. Il a donc grandi dans cet univers qu’il affectionne particulièrement. Suite à sa défaite contre notre jeune prodige (aidé par Saï), il le considérera dès lors comme son concurrent direct. C’ est un adolescent très posé, qui ne cessera de progresser pour se confronter à Hikaru.

Yuki Mitani : Joueur talentueux mais tricheur, Hikaru essaiera tant bien que mal de le dissuader de continuer dans cette voie et d’intégrer le club de GO du collège Haze.

Kimihiro Tsutsui : Il est le fondateur du club de GO du collège Haze où va Hikaru. Il n’est pas très confiant mais progressera petit à petit.

Scénario
Yumi Hotta a fait plutôt fort. Elle est parvenue à rendre passionnant quelque chose qui au premier abord aurait pu paraître assommant : faire un shônen sur le GO, un jeu oublié de tous.

Vous ne comprenez pas ? Prenons un exemple : Et si un auteur franco-belge se mettait à nous dire qu’il va faire une BD sur les échecs ?
On s’attend donc à un truc plutôt lent, avec des personnages super complexes qui réfléchissent pendant des pages entières pour finalement faire bouger un pion...
Et bien là, pas du tout. On découvre un jeu très prenant, certes un peu compliqué, mais qui fait la joie de nos neurones. La scénariste a fait appel à une professionnelle (Yukari Umezawa, 4ème dan ) pour rendre les parties encore plus réalistes et fournir des explications claires pour le néophyte.

Succès planétaire pour un scénario bien ficelé. La relation qu’entretiennent Hikaru et Saï est tout simplement bien mise en scène et on a quand même droit aux codes classiques du shônen (nekketsu, amitié) mais sans qu’aucun personnage ne s’envoit de KAMEHAMEHA en pleine tronche. Un pari audacieux et réussi pour une histoire en béton. L’adaptation animé suit à la trace le déroulement du manga, aucun hors sujet à signaler et ça fait plaisir.

Personnages
Le chara-design est signé par le studio Pierrot. On respecte donc au trait près le dessin d’OBATA. L'histoire s'étalant sur quelques années, on a droit à des changements sur le plan du physique et de la maturité (surtout Hikaru, Akira and co qui grandissent et ont les visages qui s’affinent).
L’anime date de 2001 mais la diffusion s’est faite sur 3 ans.

Visuel
On ne présente plus les succès issu du studio Pierrot (Dragon ball et Z, Yu Yu Hakusho...) et on a encore droit à du très beau travail pour une série de 2001.
C’est franchement bien rendu, les reflets sur le goban et les pierres sont superbes. Les protagonistes changent d’habits très souvent et grandissent, ce qui ajoute un côté très réaliste à l’œuvre.

Opening et ending
C’est sur un air pop/techno qu’on commence un épisode d’Hikaru no go. Rythmé et superbement réalisé, chaque opening (au nombre de trois) saura vous combler !!
Les endings sont tantôt pop, tantôt rock. Bien sympa, voilà des génériques que l’on ne passera qu’au bout de 15 épisodes...Ah ben non puisque c’est à peu près au bout de 15/20 épisodes qu’un nouveau générique fait son apparition !

Musiques
Les OST collent parfaitement à l’ambiance ! Tout le monde se souviendra de l’ambiance oppressante à laquelle contribue la musique lors des duels de GO ! On en transpirerait presque des doigts dis donc... Absolument rien de désastreux, c’est même une OST que je conseille vivement d’écouter. On a droit par exemple à de magnifiques sons sur fond de piano et synthé !! Puis vient s’ajouter le violon... enjoy. On en pleurerait presque.

Doublages
Rien de spécialement mauvais à relever. On aurait peut-être préféré que la voix de Akira Toya soit moins féminine, mais avec son physique androgyne, on ne pouvait pas s’attendre à autre chose non plus. De manière générale, le doublage VO est préférable à la VF.

Hikaru no go a une renommée mondiale et ne la démérite pas : on amène à travers le GO des histoires parfois dramatiques (Saï), des relations complexes (Hikaru/Akira) et surtout la découverte d'un jeu. Et quel jeu !! Dans l’édition collector, Declic Image a eu la bonne idée de fournir des DVD expliquant les bases du jeu de GO, de quoi s’initier avant de s’attaquer à internet qui possède un site très connu afin de jouer en ligne avec des personnes du monde entier. Voici très certainement une des bombes du monde Shonen qui explose de par son intelligence scénaristique et sa remarquable qualité en tant qu’animé. L'une des rares adaptations d'un manga papier qui aura su me convaincre, à découvrir !
, le 17.06.2011

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Hikaru no Go
1ère parution
Genre(s) Fantastique & Mythe, Guerre & Conflit, Magical Girl
Épisode(s) 75
Auteur(s)
Statut Licencié par Déclic
Site officiel pierrot.jp
Recommander & partager
otaku aime cet article sur Hikaru no Go.
Autres articles de Yomigues
Rechercher un article
Acheter Hikaru no Go
Nos heureux partenaires