Saiyuki - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Saiyuki

Humains et yokai, des monstres à forme humaine, cohabitent enfin en paix après des siècles de guerre. Mais un jour, les yokai deviennent comme fous jusqu'à tuer leurs alliés humains et même les membres de leur propre race. Pour découvrir la raison de ces évènements tragiques, un bonze, Sanzô, accompagné de ses trois compagnons, se dirigent vers l'Ouest. Leur chemin est parsemé d'embûches de par les attaques ennemies, mais aussi à cause de lourds secrets qui refont surface...

Genzo, Sanzo : Ce personnage est colérique la plupart du temps (particulièrement lors des bagarres entre Gojyo et Goku auquel il remédie à coups de poings), autoritaire, peu bavard, cache ses sentiments ... un vrai solitaire en clair. C'est aussi un bonze (= prêtre) bagarreur (oui, vous avez bien compris, un prêtre). Il utilise le Sutra posé sur ses épaules et son flingue, "gun anti-yokai", lors d'attaques de monstres, c'est d'ailleurs un excellent tireur. Phrase la plus souvent utilisée : "Je vais te buter" ou alors :"Ferme-la ou je te bute". Charmant !

Sha, Gojyo : Séducteur et adorable pervers (*regarde ayork*) dont les yeux trainent bien volontiers sous les jupes des belles demoiselles ou sur leurs poitrines, célibataire pourtant, son enfance n'a pas été des plus faciles : son métissage (cheveux et yeux rouge-sang témoignant de l'union entre un humain et un yokai) le rendait victime des insultes des deux races, une telle union étant un sujet tabou, même après des années de paix. Il traite souvent Goku de singe de par son aspect et de sa grande agilité. Ce dernier réplique évidemment en gentils mots comme 'kappa pervers' (= démon marin à tête de singe). A part son côté obsédé, il est complice, adore les bastons et est plus proche que les autres d'Hakkai, lui ayant sauvé la vie lors de leur rencontre.

Goku : Par son physique de 'gamin' de 18 ans, c'est le plus jeune du groupe - tout en sachant qu'il est resté plus de 500 ans prisonnier, le temps s'étant mystérieusement figé dans sa prison. Son passé est trop vague et trop confu pour être écrit mais Senzo, son libérateur à qui Goku lui voue une affection et une admiration sans faille, pense qu'il a dû faire une grave erreur pour s'être retrouvé dans cette situation... "Quand est-ce qu'on mange ?" est de loin, sa phrase fétiche (500 ans sans manger, tu m'étonnes qu'il a faim tout le temps le pauvre - _ - "). Son arme est un bâton magique nommé Nyoibô pouvant s'allonger selon le souhait de son possesseur. Son contrôleur de pouvoir yokai (= objet permettant d'avoir une apparence humaine et depuis peu, de ne pas redevenir un sauvage), sous forme de diadème, se situe sur son front.

Cho, Hakkai : Anciennement appelé Cho Ghono pour fuir son passé. Jeune homme de 22 ans, Hakkai est toujours souriant et chaleureux ; calme et responsable. Ce bon samaritain a donné un moyen de transport à ses compagnons d'aventures : Jeep, espèce de dragonnet et compagnon du personnage, a la capacité de se transformer en ... jeep ! (non, sans blague, je m'y attendais pas dis donc ! ). Il combat volontiers à mains nues - et avec le sourire ! - ou avec sa magie.

Kogaiji : Serviteur de Gyokumen. Ce personnage n'a en fait, pas le choix pour la bonne raison que sa mère est statufié et que seule Gyokumen a le pouvoir de la libérer. Pour ma part, je trouve qu'il est assez ambigu sur ses intentions et difficile à cerner ! Il défit toujours Goku mais ressemble beaucoup plus à Senzo, en moins sombre et plus sûr de lui. Cependant, il semble vraiment avoir de l'affection pour ses serviteurs qu'il considère comme des compagnons et aime sa demi-soeur, malgré qu'elle soit la fille de Gyokumen.

Ririn et Dokugakuji : La demi-petite soeur (fille de Gyokumen), copie au féminin de Goku, et Dokugakuji compagnon de Kogaiji, ressemblant fortement au grand-frère de Gojyo. Ils servent juste Kogaiji (bon Ririn leur attirent plus d'ennnuis qu'autre chose, mais ça part d'une bonne intention..) pour lequel ils ont un profond respect.

Yaone : Elle est entièrement dévouée à son maître Kogaiji car il lui a sauvé la vie. Avec Dokugaiji, elle appartient aux serviteurs fidèles du jeune yokai qui donneraient leur vie pour le protéger. Experte en espionnage et des poisons de toutes sortes, cette yokai a un caractère similaire à celui de Hakkai.

L'idée que chaque ennemi ait, parmis nos héros, un égal en caractère et en force donne du charme à la série et beaucoup d'humour ! Le générique actuel caractérise en plus très bien le mystère autour des perso, ce qui nous donne déjà une idée générale de l'anime ! La mise en place d'action à pratiquement chaque épisode fait en sorte que l'on ne soit pas assommé de dialogues entre les personnages et que l'on ait envie de voir l'anime, que l'on soit du sexe masculin ou du sexe féminin. C'est donc un bon équilibre entre des combats grandioses et la découverte du scénario. Ce dernier se dévoile petit à petit, tenant ainsi en haleine le spectateur. Monde moderne mais avec un joli chaos digne du temps médiéval, les deux parties se mélangent et s'associent si bien qu'ils ne font presque plus qu'un. Un anime de bonne qualité mis à part les voix françaises attribués aux personnages (comme toujours après avoir écouté la version française), sauf, selon moi, celles de Senzo et de Goku. Je m'excuse de ne donner aucun point négatif, mais cette série est adorable tout simplement, mon coup de coeur et je ne lui vois pas beaucoup de défauts ! (sauf les voix comme dis précédemment et un graphiste moins bien que celui du mangas). Petit détail : l'histoire de ces quatre comparses est tirée d'une vieille légende asiatique : La légende du Roi des Singes. Donc, après une recherche, on sait que nos quatre héros ont chacun un rôle dans la légende, que ce soit princes, ou animaux. Revenons plutôt à notre Saiyuki : dans l'histoire, Goku, Senzo, Gojyo et Hakkai serait tous une sorte de réincarnation d'un dieu, revenus sur terre pour parvenir à empêcher la démone de remettre chaos et destruction. Pourquoi parler de ça ? D'abord, parce que j'avais envie ^^ , mais surtout pour montrer les liens forts entre les dieux - ceux qui envoyèrent Senzo et ses amis dans l'aventure - et ces derniers. L'auteur du manga n'aurait-il pas fait exprès de nous transmettre cette information pour nous donner un indice sur la véritable source de l'histoire, la Légende du Roi des Singes ? Vous laissez mijoter tout ça dans vos têtes, vous laissant matter quelques aventures si l'article vous a donné envie de regarder Saiyuki, et aussi que je vais commencer à écrire n'importe quoi juste pour essayer de rattraper la super longueur de Shisai !
, le 19.06.2011

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Saiyuki
1ère parution
Genre(s) Non défini, Aventure, Comédie, Fantastique & Mythe
Épisode(s) 50
Auteur(s)
Statut Licencié par Déclic Images
Site officiel www.tv-tokyo.co.jp
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur Saiyuki.
Autres articles de Sytu-chan
Rechercher un article
Acheter Saiyuki
Nos heureux partenaires