MM ! - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


MM !

C'est l'histoire de deux bonbons, un rouge, M, et un jaune, M, et de leur péripéties de par le vaste monde.
Non je déconne. C'est l'histoire d'un lycéen de première année à l'école Sakuramori, Sado Tarou, qui, contrairement à ce que son prénom laisserait penser, n'est pas un sadique mais au contraire un pur masochiste. Il prend son pied lorsque des jolies filles le frappent. Il cherche néanmoins à faire disparaître ce défaut. Il est en effet amoureux d'une fille, Shihori, et souhaiterait que ce côté "spécial" ne la dégoûte pas.
Un de ses amis l'oriente alors vers le deuxième club de bénévolat, qui a pour objectif d'écouter les problèmes des gens et d'y chercher une solution. Ce club est tenu par Mio Usurugi, une deuxième année éprise de pouvoir qui souhaite exaucer les vœux des gens afin qu'ils la reconnaissent en tant que Dieu.
Mais les pouvoirs d'un Dieu seront-ils suffisants pour guérir l'un des plus grands masochistes que la Terre ait porté ?

Sado Tarou : Le héros de cet anime.
Adolescent normal en apparence extérieure, il se transforme en pervers dès qu'une jolie fille s'en prend à lui, que ce soit physiquement ou verbalement. Cherchant à perdre cette perversité, il intègre le deuxième club de bénévolat du lycée.
Là, entouré de ses camarades et guidé par Mio, la présidente du club qui le surnomme Botarou (cochon), il sera le sujet de nombreuses expériences cherchant notamment à lui faire atteindre un stade de douleur tel que son plaisir disparaisse.

Mio Usurugi : Etudiante de deuxième année, elle est la présidente du deuxième club de bénévolat. S'estimant capable d'exaucer les vœux des gens, elle s'est auto-attribuée le titre de "Dieu".
Mais comme parfois, le plus malade du soigneur et du malade n'est pas forcément celui qu'on pense. Mio aurait-elle créé ce club afin de surmonter quelque chose elle aussi ?

Yuuno Arashiko : Camarade de classe de Tarou, c'est l'atout charme de la série. C'est surtout à cause d'elle que ce dernier est devenu masochiste.
Son premier amour l'ayant traumatisée, elle est désormais androphobe et ne supporte plus que des hommes l'approchent, et encore moins la touchent.
Elle se rapproche néanmoins doucement de Tarou, considèrent celui-ci comme un chien, chose facilitée par le fait que son dernier chien s'appelait justement Tarou..

Shihori : C'est la jeune fille à qui Tarou voudrait déclarer son amour.
Il la voit tous les jours au supermarché dans lequel il travaille à temps partiel mais bizarrement, à chaque fois qu'elle le voit, elle s'enfuit en courant. Aurait-elle peur du côté pervers qui transparaît sur le visage de son prétendant ?

Tatsukichi Hayama : Ami de Tarou depuis le collège, il a été le seul à lui apporter du soutien lorsque son côté masochiste a surgi au grand jour, et surtout en pleine classe.
Il a néanmoins un secret et souhaiterait le révéler à Tarou. Mais il a peur de la réaction de ce dernier. Peut-être que le deuxième club de bénévolat pourra lui apporter son aide.

L’histoire
Un peu à la façon d'Amaenaideyo, nous avons ici à faire à un jeune homme qui n'arrive pas à contrôler ses pulsions hormonales.
Mais pas de seins à l'air ici, juste une flopée de baffes et d'ennuis. Les différentes expériences que Mio tentera sur Tarou dépassent largement le stade de la torture physique qu'on pratiquait lors de l'Inquisition. Heureusement qu'elle tentera aussi de passer parfois par la méthode douce.Ce sont justement ces dernières qui sont le fil conducteur de l'histoire puisque les camarades de Tarou seront aussi impliqués et leur attitude vis-à-vis de lui, surtout pour les filles, changera doucement.
Il n'y a pas spécialement de longueur dans cette série, chose qu'on ne s'attend heureusement pas à rencontrer dans une série de douze épisodes.

Les personnages
Entre les personnages présentés plus haut et les rôles secondaires, il y en a pour tous les goûts. L'infirmière fan de cosplay, la mère et la sœur incestueuses, la copine masseuse qui sait où appuyer pour faire du bien (et aussi du mal) ne sont qu'une partie de la palette de personnalités présentes dans cet anime.
On n'est pas débordé par le nombre de personnages à suivre puisqu'on suit principalement le triptyque Tarou/Mio/Yuuno encadré par Tasukichi et l'infirmière. On suit ainsi facilement l'évolution des caractères et on ne cherche pas en permanence à se rappeler qui est qui.

L’OST
L'opening, intitulé Help !! par le groupe Hell Side, est contrairement à ce que le nom du groupe ou le titre pourraient faire penser, ni du hard rock, ni une reprise de Bananarama (mais si, le groupe qui a fait la musique de la pub pour Gillette Venus). C'est une petite musique entrainante, accompagnée dans un premier temps d'images des héroïnes de la série dans des tenues et des positions sexy, suivies de ces mêmes héroïnes cette fois dans des scènes de leurs vies quotidiennes. On s’attarde ainsi d'ailleurs plus sur les images que sur le son.
L'ending est quant à lui un peu plus vivant, à la façon des musiques en vogue avec des jeunes japonaises qui chantent et dansent. L'animation derrière présente Mio et Yuuno faisant une chorégraphie et prenant des poses. Ça se regarde là encore avec plaisir ^^

Une série bien sympathique qui ne verse pas dans le gore auquel certains auraient pu être tentés. Tout est tourné à l'humour et de nombreuses scènes sont relatées à la façon erogame avec des choix d'options ou des boutons à cliquer pour déclencher l'extase de Tarou.
L'histoire part un peu en sucette vers le milieu de la série en plagiant une autre série que je ne citerai pas mais que tout le monde reconnaîtra (si si, promis). Ça reste néanmoins marrant parce qu'à petite dose donc on leur pardonnera.
Une série que je recommande chaudement avec une préférence pour les épisodes 3, 5 et 12 qui valent à eux seuls le détour. Les plus sensibles verseront peut-être même une petite larme à la fin.
, le 20.06.2011

Commentaires 3

Note moyenne des commentaires : 1 2 3 4 5
Photo
1 2 3 4 5
kazaku Voir le profil
29.01.2014 à 17h47
Ça fait un moment que je l'ai vu mais je m'était bien éclaté de rire a certains moments!
Photo
1 2 3 4 5
Deathblack Voir le profil
31.08.2013 à 12h56
Enorme cet anime !!! Qu'est-ce que j'ai pu me pété des barres ^^
Photo
1 2 3 4 5
Yamishana Voir le profil
06.12.2012 à 12h12
Simple tu rigoles du début à la fin !!!
Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original MM!
1ère parution
Genre(s) Non défini, Comédie
Épisode(s) 12
Auteur(s)
Statut Non licencié
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur MM !.
Autres articles de Zorba
Rechercher un article
Nos heureux partenaires