Narue no Sekai - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Narue no Sekai

Narue no Sekai
Izuka Kazuto est un jeune garçon de 14 ans qui mène une vie des plus banales jusqu'au jour où en rentrant de l'école, il voit un chiot abandonné sous la pluie et s'approche pour le ramener chez lui.
A ce moment-là, la bête se transforme en monstre et lui saute à la gorge. Une batte de baseball surgit alors et met en fuite l'animal. La jeune fille qui se trouvait au bout disparait subitement sans que Kazuto ait le temps de la remercier.
La retrouvant dans son école, il la suit à la sortie des cours et, lui rendant sa batte, lui propose de sortir avec elle pour la remercier. Néanmoins, avant d'accepter sa proposition, celle-ci lui révèle qu'elle est une extra-terrestre de la planète Japon (oui, je sais, c'est pourri comme nom). Devant la tolérance de Kazuto face à cette révélation, elle accepte de sortir avec lui. Mais une histoire d'amour entre deux personnes de planètes différentes est-elle réellement possible ?

Nanase Narue : Membre de la Fédération Galactique, toute son école pense qu'elle est une extravertie se prenant pour une extraterrestre. Elle n'en est en fait qu'une demie puisque sa mère était humaine.
Elle possède un serre-tête qui lui permet notamment de se téléporter. C'est également une brute qui ne maîtrise pas forcément sa force mais elle est aussi quelqu'un de très sensible. Son rêve : devenir une épouse et une bonne mère comme l'a été la sienne.

Iizuka Kazuto : Terrien sans qualité particulière, il fait la rencontre d'une jeune fille, Narue, qui s'avère être en fait une extraterrestre. Il fait néanmoins preuve d'une grande tolérance au vu de la situation puisqu'il lui propose sans aucune arrière pensée de sortir avec elle.
Si sa relation avec Narue n'évolue pas très vite, il reste cependant un gentleman dans ses manières et sa façon d'être. Un garçon comme toutes les filles doivent en rêver pour construire une relation sérieuse. Si vous en trouvez un, sautez dessus, ça ne court plus les rues.

Nanase Kanaka : Grande sœur de Narue, elle est censée avoir 27 ans. Néanmoins, un voyage de 15 ans dans l'espace à la vitesse de la lumière la fait toujours paraître 12 ans. Elle en possède d'ailleurs la mentalité (puisque pour elle, seules quelques semaines se sont en fait écoulées pendant son voyage).
Au premier abord, elle n'aime pas trop Kazuto qu'elle voit tourner autour de sa sœur. Mais elle finira par l'accepter comme un membre à part entière de la famille.

Maruo : Meilleur ami de Kazuto, il est le grand maître de l'amour (dans ses rêves). Il aura toujours des conseils précieux pour Kazuto afin que celui-ci fasse progresser sa relation avec Narue, voire pour sauver les meubles, même quand ça semble impossible.
Celui-ci est néanmoins célibataire même si on sent bien qu'une relation pourrait se tisser à tout moment avec un autre des personnage de la série.

Yagi Hajime : Camarade de classe de Narue, elle cherche par tous les moyens à infirmer les dires de celle-ci selon laquelle elle est une extraterrestre. Ses camarades la surnomment d'ailleurs Docteur SF.
Amie d'enfance et voisine de Maruo, ils se retrouvent souvent sur son balcon pour observer les étoiles. Elle finira par intégrer le groupe d'amis après qu'on lui ait fait comprendre qu'il fallait respecter la vie privée des autres.
Elle sera néanmoins toujours à l'affut de la moindre bizarrerie dans l'environnement de Narue.

L’histoire
L'histoire semble éculée vu qu'on part, comme déjà dans nombre d'animes, sur la base d'une jeune extra-terrestre qui cherche sa place dans le vaste monde terrien.
Passé cette histoire d'extraterrestre, on revient à un anime standard avec une histoire d'amour entre deux jeunes adolescents. Sauf qu'ici, au lieu d'avoir droit à un triangle amoureux, à un jeune homme indécis ou à une fille qui change sans cesse d'avis, on a un couple qui se forme dès le premier épisode.
On va donc assister à l'évolution de leur relation face aux difficultés du quotidien. Les références au contexte extraterrestre sont quasi absentes et elles le seraient complètement que ça ne changerait pas grand chose à l'histoire.
Dommage de créer un contexte pour aussi peu s'en servir.

L’OST
L'opening est plutôt sympa, rythmé, et présente les différents personnages tout en effleurant leur personnalité. On remarquera les dernières notes de la chanson qui, seuls les plus vieux d'entre vous les reconnaîtront sans doute, reprennent le générique de Mask (l'anime, pas le film avec Jim Carrey).
L'ending de son côté est une ballade jouée à la batterie, la flute et le violon. C'est mignon, et l'impression est renforcée par les paroles et les images qui collent bien avec la mélodie.

Les graphismes
On est là un cran en-dessous de tout ce qui se fait habituellement dans le genre. Pas de paysages réalistes ou même stylisés, pas de personnages aux traits fins. Si les graphismes ne sont pas forcément ce qu'on attend de ce genre d'anime, il y a quand même un minimum à respecter. On est juste au-dessus.
Un bon point néanmoins : les sourires des personnages. Leurs visages sont transfigurés lorsqu'ils sourient, ce qui les rend vraiment touchants.

Narue no Sekai est un animé très simple avec une animation et une musique dans la norme mais qui ne tire pas le maximum des possibilités que pourrait offrir son contexte.
Certains regretteront que les deux héros se mettent en couple dès le début de la série et qu'on passe ainsi à l'as toutes les histoires ecchi qui font normalement le charme de ce type d'anime.
Mais après tout, ils n'ont que 14 ans et on va ainsi assister à la création d'une relation entre deux jeunes qui ignorent tout de la vie, de ses difficultés, et qui croient que vivre à deux se résume à se tenir la main quand ils se promènent. On aura d'ailleurs ainsi droit à un seul misérable bisou en 12 épisodes et je suis même pas sûr que Kazuto se rappelle du goût qu'il avait.
Le scénario reste très plat, la lassitude de l'histoire n'étant rompue que par l'arrivée régulière de nouveaux personnages.
De même la partie sur les méchants ninjas terroristes de l'espace qui en veulent à la famille Nanase (mais allez savoir pourquoi) est franchement chiante (et je reste poli) tellement ils sont méchants. La séquence où l'un d'entre eux les vise et répète une dizaine de fois qu'il va les tuer avant de se faire lui-même dégommer est navrante.
Bref, si vous avez un peu de courage et trois heures à prendre, foncez. Sinon, vous avez largement de quoi trouver dans le même style pour ne pas perdre votre temps avec cet anime.
, le 20.06.2011

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Narue no Sekai
1ère parution
Genre(s) Amour & Amitié, Comédie, Espace & Sci-fiction
Épisode(s) 12
Auteur(s)
Statut Non licencié
Recommander & partager
otaku aime cet article sur Narue no Sekai.
Autres articles de Zorba
Rechercher un article
Acheter Narue no Sekai
Nos heureux partenaires