Pokémon Versions Or, Argent & Cristal - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Pokémon Versions Or, Argent & Cristal

Pokémon Versions Or, Argent & Cristal
Le jeu débute dans le petit village de Bourg Geon situé dans la région de Johto. Vous incarnez un jeune dresseur vivant seul avec sa mère et vous devez vous rendre chez le jeu Professeur Orme, un scientifique expert en Pokémon. Les Pokémons sont des créatures que les dresseurs peuvent capturer à l’état sauvage pour les entraîner au combat ou simplement les collectionner. Une fois dans le laboratoire du Prof. Orme, vous recevez un Pokémon parmi trois au choix : Germignon, Kaiminus et Héricendre. Il s’agira de votre premier Pokémon, nécessaire pour vous rendre à la demeure de M. Pokémon pour le compte du Professeur.

Une fois arrivé chez M. Pokémon, vous faites la connaissance du Professeur Chen, un éminent scientifique qui vous fait cadeau du Pokédex, une sorte d’encyclopédie électronique sur les Pokémons. M. Pokémon vous donne alors l’œuf mystère que vous devez ramener au Prof. Orme.

À l’extérieur, vous recevez un appel du Prof. Orme vous signalant qu’un des trois Pokémon de départ a été volé ! Vous ne tardez pas à faire la rencontre du présumé voleur qui vous défie en combat. Il restera votre rival tout au long de l’aventure qui se prépare. Après l’avoir vaincu, vous remettez l’œuf mystère au Prof. Orme qui, voyant que vous êtes l’heureux possesseur d’un Pokédex, décidera de vous offrir le Pokémon que vous avez choisi.

Votre premier Pokémon en poche, vous partez alors à l’aventure avec l’objectif de battre les 8 champions d’arène disséminés dans Johto et ainsi devenir Maître Pokémon ! :D

Le héros : Le dresseur que vous incarnez. Originaire de Bourg Geon, il se retrouvera projeté dans l’aventure après avoir ramené l’œuf mystère de M. Pokémon au jeune Professeur Orme. Vous poursuivrez alors le but ultime de tous dresseurs : devenir Maître Pokémon. Pour ce faire, vous devrez obtenir les 16 badges dont 8 sont disponibles dans les arènes de Johto, battre le Conseil des 4 de la Ligue Pokémon et battre l’actuel Maître Pokémon.

Le rival : Vous le rencontrez au début du jeu lorsque le Professeur Orme vous signale qu’un vol de Pokémon a eu lieu dans son laboratoire. Sur le chemin du retour, il vous défiera avec le Pokémon qu’il a volé, toujours le plus efficace contre le vôtre. Personnage mystérieux possédant un sale caractère, vous le rencontrerez à plusieurs reprises dans le jeu dans des combats toujours plus difficiles. Vous verrez alors son équipe de Pokémon évoluer en parallèle à la vôtre.

Professeur Orme : C’est un scientifique étudiant les Pokémon dans son laboratoire de Bourg Geon. Il fût l’un des élèves du Professeur Chen à l’Université de Céladopole. C’est lui qui remettra le premier Pokémon au jeune dresseur que l’on incarne. Il lui remettra également la Master Ball, une pokéball dont le taux de capture est de 100%, avant la Ligue Pokémon.

Professeur Chen : Scientifique très reconnu et respecté pour ses recherches, le Professeur Chen est l’inventeur du Pokédex, une encyclopédie électronique sur les Pokémons. C’est aussi le grand-père de Blue, le dernier champion d’arène.
Le Professeur Chen est originaire du Bourg Palette dans la région voisine de Kanto. Il fût celui qui donna le premier Pokémon de l'actuel Maître Pokémon pouvant être affronté à la fin du jeu.

La Team Rocket : C’est une organisation criminelle prête à tout pour contrôler le monde. Ils reviennent à l’assaut après une cuisante défaite de leur ancien boss, Giovanni. Ils commencent par s’en prendre au Puit Ramoloss d’Ecorcia puis au Léviator du Lac colère avant de s’attaquer à la Tour Radio de Doublonville en ligotant son directeur. Les sbires de la Team Rocket s’acharneront à affronter à de nombreuses reprises notre dresseur tout au long de l’aventure.

Eusine : Personnage mystérieux et exclusif à Pokémon Version Cristal, Eusine est un dresseur de Pokémon originaire de Céladopole. Il est à la recherche des trois chiens légendaires et apparaît à plusieurs reprises dans le jeu lors d’événements impliquant des Pokémons légendaires.
Il n'hésitera pas à provoquer un duel lors de la première rencontre avec le chien légendaire Suicune.

Red : L’actuel Maître Pokémon, originaire du Bourg Palette dans la région de Kanto. On ne peut le rencontrer qu’après avoir obtenu les 16 badges des régions de Johto et Kanto. Il se trouve au sommet de la Grotte Argentée et lance immédiatement un combat après lui avoir parlé. Il est extrêmement fort et possède les 3 Pokémons starters des Versions Rouge et Bleu au dernier stade d’évolution.
Ce personnage est en réalité le personnage principal jouable dans les Versions Rouge et Bleu dont la quête de Maître Pokémon s'est concrétisée.

Graphismes

Le rendu visuel de ces jeux est sympathique et fait honneur aux possibilités techniques de la GameBoy Color. L’univers est plutôt coloré et l’ambiance des cycles jour/nuit très bien retranscrite. Globalement, on sent un effort de la part des designers pour détailler les éléments de décors et leur variété, des villes aux routes en passant par les grottes, l’ensemble est cohérent et plaisant à voir.


On notera l’ajout d’une barre d’expérience dans les phases de combats par rapport aux versions précédentes. Pour rester sur l’écran des combats, l’interface a assez peu évolué avec le passage à la couleur, si les sprites sont plus détaillés, les animations plus travaillées, le fond reste désespérément vide :S Les sprites dans la version Cristal sont animés au début des combats, seul véritable ajout de cette version de ce côté.

Pour résumer, avec un univers toujours aussi kawaï, cette génération de jeux Pokémon est une vraie réussite visuelle ^^

Bande son

Les musiques sont bon-enfant et collent parfaitement avec l’univers retranscrit par les graphismes. Les cris que possède chaque créature ajoute un plus qui renforce encore la cohérence de l’ambiance. Ceux qui auront passé de nombreuses heures sur l’une des versions de ce jeu ont certainement encore en tête la plupart des musiques de ce jeu tant elles sont devenues cultes. On aura évidemment aussi gardé en tête le bruit, très très agaçant à la longue, qui accompagne l’écran de transition entre phase d’exploration et combat... ou encore la petite mélodie lorsqu’un Pokémon a été capturé :D

Gameplay

On ne change pas une équipe (de Pokémon ? *sort") qui gagne ! Le gameplay de Pokémon Version Or, Argent et Cristal reste le même que celui des épisodes principaux de la saga. Le principe du jeu repose sur la capture de créatures, les Pokémons dont le design est souvent inspiré d’animaux réels, dans le but de les entraîner à combattre ou simplement les collectionner. La capture se fait au moyen de Pokéballs, des boules généralement rouges et blanches permettant de transporter plusieurs Pokémon sur soi.

Il y a un nombre limité de Pokémons répartis sur deux régions : Johto et Kanto. Le but ultime étant évidemment de tous les attraper ! Pour compliquer cette tâche, les Pokémons ont été réparti sur 2 cartouches différentes, ce qui oblige à effectuer des échanges de Pokémon pour tous les avoir. En plus, certains Pokémons n’apparaissent qu’à certain instant de la journée ou de la nuit voir seulement certains jours de la semaine. Sans parler des Pokémon légendaires uniques et nécessitant parfois un événement spécial pour les obtenir.

Les Pokémons possèdent différentes caractéristiques d’attaque, de défense, etc. proches de celles des RPG classiques au tour par tour. Chaque créature peut avoir 1 ou 2 types différents, comme par exemple Eau, Feu ou Plante ainsi que jusqu’à 4 capacités également calquées sur ce modèle de types. Les types permettent de déterminer l’efficacité d’une capacité contre tel ou tel type de Pokémon adverse sur le principe du Chifumi (Jan-Ken en Japonais). Le nombre restreint de capacité par créature renforce l’aspect stratégique puisqu’il est possible d’apprendre de nouvelles capacités en utilisant des objets à usage unique appelés CT (Capsule Technique). Il est alors important de faire les bons choix. Un Pokémon apprend également ses propres capacités en fonction du niveau atteint. Il peut même évoluer après avoir atteint un certain niveau,
ce qui implique un changement d’apparence mais aussi parfois de type et surtout de caractéristiques physiques. Généralement, les Pokémons ont 1, 2 voir 3 stades d’évolution différents.

Lors d’un combat, on ne peut envoyer qu’un seul Pokémon à la fois. Les combats se déroulent alors au tour par tour de manière très classique, incluant altérations d’état et utilisation d’objets. Si un Pokémon n’a plus de PV, il est K.O. et doit être amené au Centre Pokémon le plus proche pour être soigné. Malheureusement (ou pas), on ne peut avoir que 6 Pokémons maximum dans son équipe. Pour pouvoir en capturer d’avantage, il existe un système de PC permettant de transférer les Pokémons capturés dans leur Pokéball dans des boîtes virtuelles accessibles depuis n’importe quel Centre Pokémon.

En parallèle à cette quête colossale, le dresseur qu’on incarne dans cette aventure doit récupérer les 16 badges des deux régions en battant respectivement les 16 champions d’arène. Chaque champion est spécialisé dans un type de Pokémon particulier et remet en plus du badge, une CT qu’il a apprise aux Pokémon de son équipe. Un fois tous les badges en poche, c’est l’occasion de se rendre à la Ligue Pokémon. Il s’agit d’une grosse arène où se succèdent les membres du Conseil des 4 eux aussi spécialisés dans un type particulier. Les battre sera cependant plus difficile car non seulement ils sont bien plus forts que les champions d’arène mais aucun retour vers un Centre Pokémon n’est possible avant d’avoir remporté tous les combats.

Il reste évidemment bien plus de détails à découvrir en jouant ;)

Scénario et personnages

Le scénario n’est pas hyper poussé mais convient très bien pour ce type de jeu : Un dresseur propulsé dans l’aventure avec un seul objectif en tête, devenir le meilleur dresseur. Un rival qui poursuit le même but, avec un caractère bien trempé. Une organisation mafieuse très méchante avec des sbires tous plus stupides les uns que les autres, prête à utiliser tous les moyens pour contrôler le monde. Des ingrédients qui ont fait leurs preuves dans les épisodes précédents et qui suffisent amplement à assurer le challenge. Les jeux Pokémon se sont toujours caractérisés par une requête principale très simple et très efficace faisant presque passer tous les évènements qui se produisent et qui pourtant servent le scénario comme des annexes.

On retrouve aussi des personnages et des lieux plus ou moins mystérieux qui contribuent à l’âme du jeu. Je pense à Eusine qui apparaît dans la Version Cristal ou encore aux Ruines Alpha, repère des Zarbi. La plupart des personnages ont des rôles plutôt limités, se contentant souvent de quelques dialogues, d’un combat ou de nous donner un objet. Plus de dialogues n’aurait probablement pas apporté grand-chose au jeu, le scénario principal étant déjà très solide à la base.

Certains trouveront les quelques dialogues échangés avec les autres dresseurs assez niais. Le jeu étant adressé avant tout à un publique jeune, je pense que des textes plus poussés auraient clairement fait tache dans l’univers proposé.

Pour beaucoup de fans, cette génération de la saga Pokémon est la meilleure de toutes. Elle a en effet tous les ingrédients réunis pour le succès. Des versions Rouge, Bleue et Jaune qui ont cartonné, 100 nouvelles créatures, une nouvelle région tout en gardant l’ancienne, des concepts de gameplay déjà bien rodés encore améliorés, etc. Le passage à la couleur est aussi un vrai plus.

L’univers de Pokémon Versions Or, Argent & Cristal est d’avantage inspiré par le Japon traditionnel avec des villes comme Rosalia et sa Tour Ferraille au sommet de laquelle on trouvera le légendaire Ho-Oh. Ces lieux donnent à ces jeux une patte particulière les démarquant des autres. Notons que le contour de toutes les régions est inspiré de véritables zones géographiques de l’archipel nippon.

Avec une mécanique de jeu globalement inchangée par rapport à la génération précédente et un scénario se déroulant 3 ans après cette dernière, on peut qualifier cette deuxième génération de suite directe. On retrouve d’ailleurs Red et Blue, respectivement Sacha et Régis dans l’anime, qui sont entre temps devenus les meilleurs dresseurs puisque Blue est champion de l’arène de Jadielle et Red le Maître Pokémon.

Les RPG traduits en français étant extrêmement rares sur GameBoy Color, ces trois jeux se hissent ainsi sans difficulté dans le panthéon des jeux à posséder si vous avez une GameBoy Color !
, le 19.06.2012

Commentaires 1

Note moyenne des commentaires : 1 2 3 4 5
Photo
1 2 3 4 5
S@dMad Voir le profil
18.07.2012 à 12h29
Excellent critique sur un jeu qui est qui restera pour moi une référence ;)
Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Pocket Monsters Kin ・Gin
Support(s) Game Boy, Game Boy Color, Nintendo DS
Date de sortie
Genre RPG
Développeur Game Freak
Éditeur Nintendo
Multijoueur Non
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur Pokémon Versions Or, Argent & Cristal.
Autres articles de RPGamer
Rechercher un article
Acheter Pokémon Versions Or,...
Nos heureux partenaires