Resident Evil Zero

Resident Evil Zero
23 juillet 1998. D'étranges meurtres ont été perpétrés aux abords de la forêt de Raccoon City. La police envoie l'équipe Bravo des S.T.A.R.S. (Special Tactics And Rescue Service) enquêter sur place. Mais l'hélicoptère de l'unité rencontre des difficultés techniques et fait un atterrissage forcé à un endroit isolé du point de rendez-vous. En patrouillant dans le secteur, l'équipe découvre un fourgon de police renversé qui a apparemment été attaqué par une meute de loups. Aucun survivant à l'intérieur du véhicule mais le criminel qu'il transportait s'est échappé. Ce dernier, répondant au nom de Billy Coen, aurait assassiné plusieurs personnes et est donc considéré comme un individu très dangereux tant qu'il reste en cavale.
L'escouade décide de se séparer pour partir à la recherche du fugitif et l'appréhender dans les plus brefs délais. Non loin de là, un train qui transporte des employés d'Umbrella (une importante multinationale spécialisée dans les produits pharmaceutiques) est pris d'assaut par des légions de sangsues mortelles et finit sa course dans un coin paumé. Rebecca Chambers, un des membres de l'équipe Bravo, est la première à investir le train mais à sa grande surprise, elle découvre que tous ses occupants sont morts. Pire encore, les wagons grouillent de zombies et de monstres putréfiés. Rebecca va finalement se retrouver nez à nez avec Billy, l'homme qu'elle est supposée capturer. Mais la tournure des évènements obligera les deux jeunes gens à coopérer pour survivre à l'horreur qui les attend...

Rebecca Chambers : Une jeune recrue des S.T.A.R.S. affiliée à l'unité Bravo. Âgée de 18 ans, Rebecca est une jeune femme intelligente et réfléchie qui vient d'obtenir son diplôme à l'université. C'est d'ailleurs ce qui lui a valu son titre de médecin de campagne au sein de l'équipe. En dépit de son manque d'expérience, elle sait prendre des décisions avec justesse tout en mesurant la gravité de la situation. Cependant, elle n'hésitera pas à faire preuve d'audace si le contexte l'exige. D'ordinaire loyale et dévouée envers ses pairs, sa rencontre avec Billy l'incitera pourtant à transgresser le code de la mission pour survivre au cauchemar qui l'attend. Rebecca a une faible endurance physique pour le combat mais elle peut mélanger des herbes médicinales et des substances chimiques du fait qu'elle possède de grandes connaissances en botanique et en chimie notamment.

Billy Coen : Cet homme de 26 ans à la mine patibulaire et de nature récalcitrante a été incarcéré par les autorités de Raccoon et traduit en cour de justice pour le meurtre de 23 personnes. Du moins, c'est ce que stipule le rapport officiel de la police. Par conséquent, il est condamné à la peine capitale. Alors qu'il est transféré vers le lieu de son exécution, son convoi est mystérieusement attaqué. Billy profite de cette opportunité pour se faire la malle et trouver refuge dans l'Ecliptic Express, le train qui a été pris d'assaut par les sangsues. Peu de temps après, il rencontre Rebecca et lui propose d'unir leurs forces pour survivre. Sa résistance physique étant supérieure à celle de Rebecca, Billy peut encaisser plus de dégâts et même déplacer des objets lourds. En outre, il se montre particulièrement habile avec les armes à feu.

Albert Wesker : En tant que capitaine des S.T.A.R.S., ce flic portant des lunettes de soleil et à l'air cool sait faire preuve d'un professionnalisme sans faille dans les missions. Son expérience militaire, ses exploits et actes de bravoure sur les champs de bataille ainsi que sa carrière de policier n'ont de secrets pour personne. Mais tout porte à croire que derrière ce vécu se cache un sombre passé lié d'une manière ou d'une autre à Umbrella. Vraisemblablement, Wesker joue un rôle mystérieux dans les évènements de Resident Evil Zero mais on apprend également ce que seront ses réelles motivations dans l'épisode suivant, du moins en partie.

William Birkin : Un des chercheurs d'Umbrella impliqué dans le développement du Virus-T. Il est censé faire des rapports sur ses recherches à son mentor, James Marcus. Mais vu que ce dernier a disparu de la circulation pour d'obscures raisons quelques années auparavant, William a été désigné par Umbrella pour effectuer des recherches classées de haut niveau. William est un homme antipathique et ambitieux, prêt à tout pour protéger ses travaux. Pour lui, la fin justifie les moyens. Finalement, le fruit de ses recherches aboutira sur le Virus-G, plus virulent que le Virus-T selon le scientifique. On en apprend plus sur ce personnage dans les évènements de Resident Evil 2.

Enrico Marini : Homme probe et avisé, Enrico est le leader de l'unité Bravo, sœur jumelle de l'unité Alpha (on en append plus sur cette équipe dans Resident Evil Rebirth) ainsi que le sous-chef des forces des S.T.A.R.S., et donc, le commandant en second de la brigade après Wesker. Il est également le supérieur direct de Rebecca et communique de temps en temps avec elle par talkie-walkie pour savoir ce qu'il en est de la mission. Enrico a établi une grande relation de confiance avec ses partenaires de part son impartialité et ses exploits dans sa carrière d'officier. C'est l'un des membres des S.T.A.R.S. les plus respectés au sein de la police de Raccoon.

James Marcus : Il s'agit du directeur du centre de formation d'Umbrella mais également l'un des fondateurs de la société pharmaceutique. En outre, il est à l'origine du Virus Progenitor qui a donné naissance au Virus-T après de longues années de recherches fructueuses. Ce vieil homme aux traits sévères a d'ailleurs effectué de nombreuses recherches à partir de sangsues placées dans des incubateurs, en les élevant comme si elles étaient ses propres enfants. Le docteur Marcus n'a d'ailleurs jamais éprouvé le moindre scrupule à sacrifier des humains en tant que "cobaye" pour ses expériences biologiques.

??? : Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce jeune homme énigmatique est capable de contrôler par le chant les sangsues qui ont attaqué l'Ecliptic Express. Il souhaite se venger d'Umbrella pour des raisons obscures et surveille les faits et gestes des intrus qui pénètrent dans le centre de formation d'Umbrella. Ces lapalissades démontrent qu'il avait autrefois un lien avec la firme. Mais qui est donc cet homme et que cherche-t-il réellement ? Le mystère reste entier...

Gameplay

Commençons par le commencement. Étant la préquelle du premier épisode, Resident Evil Zero raconte l'origine de la saga, à savoir, comment le Virus-T a vu le jour. De fait, cet épisode "0" permet non seulement de découvrir la genèse de la saga, c'est-à-dire tout ce qui se trame juste avant les évènements du manoir des montagnes Arklay... mais également de se familiariser avec le gameplay similaire à celui de Resident Evil Rebirth (le remake de Resident Evil 1 sur Gamecube) dans lequel les développeurs ont jugé bon d'implémenter des idées inédites. En effet, si Resident Evil Zero ressemble à s'y méprendre à Resident Evil Rebirth au niveau de la jouabilité, ce n'est qu'en apparence car il faut y jouer et le vivre dans toute sa splendeur pour déceler les différences qui le caractérisent de sa suite directe. En fait, le gameplay (un peu repris de Rebirth) puise toutes ses ressources dans son système de zapping (que nous allons appeler dans cet article "Zapping System") vous permettant d'incarner deux personnages quasi-simultanément et de passer de l'un à l'autre pour progresser efficacement durant l'aventure. Toutefois, vous ne pourrez pas toujours permuter entre eux dans certaines situations. C'est cet esprit d'entraide résidant entre les deux personnages que nous allons analyser point par point pour mieux concevoir les mécaniques du jeu. Penchons-nous donc sur cet élément fondamental, essentiel pour assurer la survie de nos deux héros, Rebecca Chambers et Billy Coen.

Tout comme la plupart des Resident Evil proposant des angles de vue fixes, Resident Evil Zero ne déroge pas à cette règle. Cela étant, le contrôle de Rebecca et de Billy est tributaire de leur orientation par rapport à l'angle adopté par la caméra. Les vétérans de la série retrouveront rapidement leurs marques, alors que les néophytes nécessiteront un bon moment pour s'acclimater aux différents environnements du jeu.
Au début, seule Rebecca peut être dirigée par le joueur mais une fois que vous rencontrez Billy après seulement quelques minutes de jeu, vous pourrez exploiter le Zapping System. Dès lors, un éventail d'options s'offrira à vous. C'est là que les choses sérieuses commencent car les deux protagonistes doivent collaborer pour avancer. Le personnage principal (celui que vous contrôlez en l'occurrence) donne des ordres précis à son partenaire (votre coéquipier qui vous suit par défaut). Vous pouvez ordonner à votre partenaire de vous accompagner (mode Coopération) ou de vous séparer (mode Solo) soit en réglant les paramètres spécifiques dans le menu (ce qui permet du coup de visualiser l'équipement de chaque personnage), soit d'une simple pression sur le bouton Start. Vous pouvez également switcher d'un personnage à l'autre par l'intermédiaire du menu ou en appuyant carrément sur le bouton X pour que le changement se fasse de manière plus fluide et dynamique. Par ailleurs, il est tout à fait possible de déplacer le partenaire (s'il se trouve dans la même zone que le personnage principal) sans passer par le Zapping System à l'aide du stick C. Mais la maniabilité étant un peu hasardeuse et la manœuvre du demi-tour à 180º (très utile pour battre rapidement en retraite devant un ennemi) demeurant impossible à effectuer, vous ne vous servirez de cette commande qu'occasionnellement.

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Biohazard Ø
Support(s) GameCube, Wii
Date de sortie
Genre Survival-Horror
Développeur Capcom
Éditeur Capcom
Multijoueur Non
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur Resident Evil Zero.
Autres articles de Fubuki
Rechercher un article
Acheter Resident Evil Zero
Nos heureux partenaires