Itsumo Misora - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Itsumo Misora

Itsumo Misora
Six enfants formant deux clans "ennemis" et un chat assistent à l'incendie d'un temple alors qu'ils sont en CE2 (les enfants pas le chat...), et Misora, une des deux jeunes filles du groupe, sauve inconsciemment une relique du temple. Au moment où le temple s'écroule, Misora et Kôta, alors que les autres sont évanouis, ont la vision d'un Dieu qui les remercie et leur promet un cadeau exceptionnel pour leur treize ans.
Quelques années plus tard, leur entrée au collège. Misora a treize ans, et elle a acquis le pouvoir de télékynésie, tandis que son chat, né le même jour, peut désormais parler. Alors que les six collégiens sont convoqués par un professeur pour former le Rental Club, le club de remplaçants sportifs, le mystère de leurs pouvoirs se dévoile peu à peu au fil de l'histoire.

Sakajô Misora : L'héroïne de l'histoire.
Comme les cinq autres, elle est très douée en sport, en plus d'être agile, et n'a pas un caractère trop difficile, laissant appercevoir de la naïveté. Elle vit seule avec sa mère depuis que son père est mort, alors qu'il était en passe de devenir un acteur reconnu.
C'est l'ainée du groupe, et donc la première à recevoir son pouvoir (la télékynésie), qui est au départ très limité, puisqu'elle s'endort au bout de trois utilisations successives et ne peut bouger les objets que de cinq centimètres seulement.
Elle sort régulièrement avec Ryûdô au cinéma, et ne manque pas de tapper dans l'oeil de Kôta, en tant qu'amie et comédienne, car elle a en effet un véritable don pour jouer.

Kitajima Kôta : Petit dernier de la bande, il acquiert bien après les autres son pouvoir, mais pas le moindre. En effet, il peut se téléporter dans un rayon plus ou moins restreint, pouvoir très pratique, surtout à la fin de l'histoire.
C'est le petit-fils de Keiichirô Kitajima, grand réalisateur qui avait remarqué le père de Misora. Chétif, il est néanmoins très bon en kendô puisqu'il a fait de la figuration pour les films de son grand-père, entouré des meilleurs kendôka du Japon. Il semble d'ailleurs avoir hérité d'une passion pour le cinéma.
Au fur et à mesure que les relations du groupe se ressèrent, il se retrouve confronté à Ryûdô qui lui aussi n'est pas insensible au charme de Misora (mais je précise que l'amour, pour une fois dans un Adachi, est carrément mis de côté, et je dois avouer que ce n'est pas si mal =D)

Mishima Ryûdô : Grand baratineur, c'est un bagarreur et chercheur de noises invétéré. Il possède un pouvoir assez spécial : il peut voir dans la paume d'un personne avec qui celle-ci va se marier dans les trois années à venir.
Il est souvent collé au poste de "photographe" quand tous sont à le recherche de divers indices (pourquoi ? Vous le saurez en lisant le manga ^^), rôle qui lui va assez bien.
Il s'emporte facilement et se voit entrer dans une "mini-compétition" avec Kôta pour plaire à Misora.

Kokubo Miyako : Calme et posée, Miyako a hérité du don de voyance. Alors qu'au début elle a une seule vision par jour qu'elle ne contrôle pas, elle commence à maîtriser son pouvoir et avoir des visions quand elle le souhaite. Même si elle n'est pas aussi bavarde que certains personnages, on s'attache très vite à elle, et on se régale forcément durant les passages où elle a le beau rôle (le match de softball avec Kôta Misora et le chat, un passage complètement caucace du manga !).
C'est un personnage clé, car grâce à ses visions elle peut prédir le danger contre lequel tous devront lutter.

Murata Jûshirô : Ce gros balourd est ami avec Misora et Ryûdo depuis tout petit. Il s'énerve très facilement et est la cible parfaite des provocations de Chiyonosuke, qui prend un malin plaisir à le titiller dès que l'occasion se présente (c'est valable dans les deux sens).
Il a un pouvoir assez singulier, puisqu'il peut détecter les métaux (ce petit finira riche...peut-être...)

Kasuga Chiyonosuke : Chiyonosuke est une tête brulée, et il est, à l'instar de son cher collègue Murata, un personnage un peu plus effacé que les autres.
Il peut détecter une personne dans un rayon de trois cents mètres (au départ) sous peu d'avoir sa photo.

Le Chat : Complètement frappé, le chat de Misora se met à fumer et matter les nanas dans leur bain dès qu'il acquiert la parole.
Il les aide plus d'une fois, et il a l'air de connaître plus de choses qu'il n'y paraît à propos des dons de chacun et de la raison pour laquelle il les ont reçus (ou du moins, il aime faire croire qu'il en sait plus...)
Assez moche, il a été recueilli par Misora lors du voyage scolaire en CE2, ne la lâchant plus après qu'elle lui ait dit qu'il était mignon.

Un Adachi.... donc une merveille.
Itsumo Misora, c'est une réussite, pas la meilleure oeuvre de Adachi, mais un chef-d'oeuvre quand même. Alors qu'on est plus habitué à des romances sur fond de sport, ici, Adachi nous sert une histoire complètement atypique. Il touche au paranormal, chose très rare (qui a dit jamais vue?) chez Adachi, et le scénario part carrément en live, .
On se laisse porter par l'histoire, très bien racontée et dessinée (just as always), avec une fois de plus des planches de paysages magnifiques qui font passer beaucoup de choses et suscitent une vive émotion chez le lecteur...
Itsumo Misora étant un manga récent, le trait de Adachi se rapproche beaucoup plus de Katsu! que de Miyuki, je trouve que c'est un équilibre parfait entre son trait d'il y a 20 ans et celui d'aujourd'hui (dont je ne suis pas trop fan, même si j'apprécie quand même énormement).
Le maître nous sert une panoplie de personnages très différents et attachants, en passant du chat pseudo leader et perverti à la magnifique Miyako. Et c'est sans compter d'excellents personnages secondaires, comme le professeur de sport, ou encore la soeur ainée de Miyako. On regrette tout de même que Kasuga et Murata ne soient pas plus mis en avant.
Adachi nous sert donc une série bourrée d'humour, pleine de rebondissements et de surprises, avec une touche de paranormal pour finaliser le tout. Et on en redemande.
, le 12.05.2007

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Itsumo Misora
1ère parution
Genre(s) Fantastique & Mythe, Magical Girl
Volume(s) 5
Auteur(s)
Éditeur SS Comics
Recommander & partager
Personne n'a voté pour cet article sur Itsumo Misora.
Autres articles de rin
Rechercher un article
Nos heureux partenaires