Akira - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Akira

"Le 6 décembre 1982, à 14 heures et 17 minutes, une bombe d'un nouveau type est lâchée sur la région du Kantô, Japon... Exactement neuf heures plus tard, la troisième guerre mondiale éclate... Puis le monde entama une nouvelle reconstruction..." 38 ans après, Néo-Tokyo est une ville déchirée où la délinquance et la corruption atteignent quelques sommets. C'est dans ce monde qu'évolue Kanéda, un adolescent inscrit dans un lycée technique de réinsertion pour jeunes délinquants, avec sa bande de potes. Drogue, sexe, vitesse, tout est bon quand on ne veut que s'amuser. L'emprunt de longue durée de grosses bécanes reste leur jeu favori pour se réserver quelques grosses soirées sur les routes abandonnées. C'est lors d'une de ces soirées que le groupe va croiser à pleine vitesse un enfant un peu spécial sur une route déserte. Tous esquive le jeune inconscient, sauf Tetsuo, le meilleur ami de Kanéda. Celui-ci a juste le temps de voir qui était sur la route, un enfant étrange au corps extrêmement vieilli, la main gauche gravée d'un "26", qui disparaît sans laisser de traces. Un instant plus tard, l'armée est sur le site, et emmène Tetsuo en soin alors que Kanéda est laissé là, avec sa bande. Pour les jours suivants, rien ne sera plus pareil. En effet, Tetsuo de son côté, aux mains de l'armée, développe de surprenants pouvoirs et ne pense qu'à se rebeller et à devenir le plus puissant, il entend alors parler d'Akira, une véritable arme ... ? Kanéda, lui, est embarqué sans s'en rendre compte par Kei, jolie jeune femme, dans une organisation révolutionnaire, ennemie de l'armée, qui recherche Akira pour renverser le gouvernement. Dès lors les deux jeunes hommes, à présent dans des camps différents, n'auront qu'un but en tête... Akira.

Kanéda : Kanéda est un jeune délinquant en centre de réinsertion. Il est aussi le chef d'une bande de motards à laquelle appartient son ami Tetsuo. Ce jeune homme est très sûr de lui dès qu'il ouvre la bouche, il ne fait pas attention aux autres à part si c'est un pote de la bande ou une fille... Il ne s'encombre pas avec des concepts démodés comme le respect ou les droits d'autrui. Finalement, un jeune un peu perdu qui ne s'intéresse qu'aux motos, filles et drogues. Apres l'accident, il fera la rencontre de Kei, qu'il essaie d'abord, sûr de lui, de mettre dans son lit avant de s'apercevoir que ça finirait plutôt par un combat qui le mènerai à une mort certaine. Il se fait embarquer dans l'organisation de celle-ci et se met à la recherche d'Akira, gardant dans un coin de la tête son envie de vengeance sur Tetsuo, devenu son ennemi.

Tetsuo : Jeune délinquant aussi, il est l'ami de Kanéda mais a toutefois du mal à recevoir les ordres de son ami, chef de la bande. Après l'accident, il se fait embarquer par l'armée et subit maintes tests et expériences visant a l' "éveiller". Il développe alors d'étonnant pouvoirs psychiques, provoquant des maux de têtes. Il savoure son nouveau statut pour se rebeller et trahir Kanéda, devenant le chef du gang des clowns, des ennemis coriaces. Accro à la drogue, seule capable de calmer ses maux de tête, il revient sous les ordre du colonel et l’armée, qui ont développer une gélule de drogue hyper concentrée spécialement pour combattre les maux des enfants éveillés, avant d'entendre parler d'Akira, dont le seul nom fait trembler. Dès lors, il ne veut qu'une chose, le retrouver.

Kei & Ryu : Kei et Ryu sont deux collaborateurs d'une organisation révolutionnaire qui cherche Akira dans le but de s'en servir, sûrement pour renverser le gouvernement actuel. Pour cela, ils ont appris à se battre et savent parfaitement manier les armes à feu et ont une volonté de fer, s'étant déjà fait à l'idée qu'en découdre avec l'armée pourrait les tuer. Ils prendront avec eux Kanéda qui, connaissant Tetsuo et ayant vu le numéro 26, semble détenir des informations qu'ils pourraient utiliser. Kei, par la suite, se rendra compte qu'elle aussi, possède un certain don de medium.

Akira : Akira est le centre de toutes les attentions, tout le monde veut le trouver pour l'avoir à ses côtés, l'utilisant comme une force de dissuasion et d'attaque. Quelque soit le sentiment que les autres ont envers lui, peur, envie, jalousie, Akira reste un petit garçon, et malgré l'incroyable puissance qu'on lui donne, il risquerait bien de réagir différemment de ce que l'on attend de lui.

Le Colonel : Ce militaire est celui qui dirige le projet d'éveil. Il est ainsi responsable des enfants chez qui il provoque l'éveil de certains pouvoirs, mais aussi des enfants qui ont déjà certains pouvoirs. Grâce à la drogue hyper concentrée que l’armée fabrique, il garde un certain contrôle sur ces enfants. Chaque enfant qu'il intègre au projet à un numéro gravé sur la paume de la main, ainsi, il désignera Tetsuo comme le numéro 41. Le colonel semble aussi le seul à réellement savoir qui est Akira et de quoi il est capable.

Kiyoko, Takashi, Masaru et Lady Miyako : Ils portent respectivement les numéro 25 26 27 et 19. Les trois premiers sont les trois enfants éveillés que détient l'armée. Ils ont quelque pouvoir psychique, toutefois bien moins puissant que Tetsuo. Ils connaissent tous les trois Akira, car ils sont de la même génération d'enfants cobayes. Lady Miyako, elle, n'est pas sous la garde de l'armée, plongée dans un coma profond à 10 ans par une expérience, elle se réveille 13 ans après, perdue. Elle monte un temple et accueille les démunis, elle enseigne aussi a ses fidèles comment développer un peu de puissance psychique.

Akira est un des premiers mangas sortis en France, dans les années 90 par Glénat. Il existe sous la forme de 14 volumes en couleurs, ou 6 en noir et blanc. Pour ma part, ma préférence va au noir et blanc, je trouve que les planches vont bien mieux avec le style sombre de l'histoire qui y est contée (mais le prix y est aussi moins cher, 12€ au lieu de 14€ pour ceux en couleurs). Katsuhiro Otomo nous dresse un monde chaotique dans lequel une troisième guerre mondiale a eu lieu, ce qui a dévasté le monde. Parallèlement à cela, le gouvernement japonais, monte un laboratoire qui fait des expériences sur des enfants humains, provoquant chez eux une stimulation du cerveau, leur donnant des pouvoirs impressionnants. On se retrouve ainsi avec des enfants effrayants, pouvant provoquer des explosions par la pensée. En ce sens, Katsuhiro Otomo se place dans la longue liste d'artiste japonais, dont on ressent encore le traumatisme causé par la seconde guerre mondiale et les deux bombes d'Hiroshima et Nagasaki. Il nous propose ainsi une oeuvre truffée d'explosion, cadavre, sang ... Vous l'aurez compris, ce manga cible un public adulte, et n'est pas à faire lire aux plus petits, le scénario déjà noir est appuyé par des dessins réalistes, et les scènes plutôt dures, comme les exécutions, fusillades, explosions, ou encore certaines scènes de sexe ou d'absorption de drogue y sont communes et absolument pas cachées. Il en fait même la base de son univers. Cela mis à part, ce manga est devenu au fil du temps une oeuvre culte et incontournable que tout otaku en âge se doit d'avoir dans sa bibliothèque, un scénario en béton, des planches magnifiques, et un prix abordable, que demande le peuple.
, le 22.07.2010

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Akira
1ère parution
Genre(s) Cyber & Mecha, Espace & Sci-fiction
Volume(s) 14
Auteur(s)
Éditeur Glénat
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur Akira.
Autres articles de Chester
Rechercher un article
Acheter Akira
Nos heureux partenaires