Dreamland - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Dreamland

Dreamland
Dreamland... un univers énigmatique où s’entremêlent les divagations des rêveurs, et les aventures des voyageurs. Terrence, jeune lycéen de Montpellier, est un nouveau voyageur fraîchement débarqué. Il prend conscience de la réalité de Dreamland lors d’un cauchemar dans lequel il arrive à vaincre sa phobie du feu, et quitte avec panache son statut de rêveur. Dans ce nouveau monde, il devient alors un contrôleur du feu, un pouvoir qui figure parmi les plus puissants mais qui nécessite beaucoup d’expérience pour être maîtrisé. Lors de sa deuxième nuit en ce monde, le jeune homme se retrouve rapidement en situation critique face à un autre voyageur, risquant de mourir et de redevenir alors un simple rêveur. Il est heureusement sauvé par Shun, un jeune québécois qui lui maîtrise parfaitement son pouvoir, celui de la glace. Une nouvelle amitié est née...

Terrence : Terrence est un jeune de 18 ans terriblement flemmard. Il est en terminal STT gestion, mais d’étudiant, il n’a que l’étiquette. Jamais à l’heure et glandeur expérimenté, il ne va en cours que pour regarder amoureusement de loin la fille de ses rêves: Lydia, qu’il n’ose pas inviter à sortir. Une nuit, lors d’un cauchemar plus vrai que nature, il arrive à surmonter sa phobie du feu, datant de la mort de sa mère dans un incendie. Il gagne ainsi son ticket pour Dreamland et devient un voyageur, obtenant par la même occasion le pouvoir du feu. Peu doué et doté d’un pouvoir difficile à contrôler, Terrence obtient une boite d’allumette lui permettant de pallier à son manque d’énergie pour contrôler son pouvoir.Dans Dreamland, Terrence fait le choix de protéger les rêveurs des voyageurs et autres créatures venu gêner leur repos.

Shun : Shun est un jeune homme du même âge que Terrence. Il vient de Montréal et est un studieux étudiant en science. Il est devenu voyageur le même soir que Terrence, et obtient, lui, le pouvoir de contrôler la glace. Comme à l’école, il reste très doué à Dreamland, et prend en main son pouvoir dès le premier soir, lui permettant de sauver Terrence lors de leur première rencontre. Comme Terrence, son choix est de protéger les rêveurs et les enfants sans défense.

Savane : Savane est un jeune turbulent qui aime traîner, se battre ou encore mater les " chouquettes " (filles) en étant assis tranquillement à une terrasse de café. Il vit dans une caravane avec sa petite soeur et rencontre Terrence chez Lydia, alors que tout deux s’était introduit discrètement chez elle pour y récupérer un bien. Dans Dreamland, il est un invocateur au pouvoir unique, le faiseur de poisson. Son but est de devenir le numéro un de Dreamland, le plus fort.

Dreamland arrive et déchaîne les foules sur les forums et les sites de critique. Comment appeler cette oeuvre ? Certain le nomme déjà comme manga français, d’autre s’insurgent devant ce terme. Pourtant, bien que fait par Reno, jeune auteur français, Dreamland garde les spécificités japonaises, que ce soit dans la forme ou dans le fond, comme la taille, le sens de lecture, les codes graphiques, les chapitres, les trames ... et produit un mix de deux cultures intéressant. En effet, Dreamland a l’odeur d’un manga, l’apparence d’un manga, mais a eu le malheur de ne pas avoir été édite au japon, et les puristes crient au scandale. Pourtant, nul doute que la plus grande majorité des lecteurs considèrera ce livre comme un véritable "manga français", un petit sourire chauvin sur le coté... Concernant la série en elle même, Dreamland laisse paraître l’inexpérience de son auteur. Coté scénario, on se retrouve devant un manga de base, avec aventure, pouvoir et combat à la clef. Reno s’offre ici deux mondes, dont un imaginaire, qui peut lui permettre d’entreprendre tout et n’importe quoi. Et ce n’importe quoi, il n’y reste peut-être pas assez, on voudrait qu’il développe un peu plus les mondes crées, mais il y passe rapidement pour nous offrir quelques passages à l’eau de rose qui finalement ralentissent le rythme de l’histoire. Toutefois, il relève le tout avec de petites touches d’humour bien négociées qu’on appréciera au détour d’une case. Coté dessin, l’auteur s’inspire énormément d’oeuvres antérieures et ne s’en cache pas. Fan de One piece, on y sent, entre le trait arrondi et les perspectives exagérées dans les scènes de combat, l’influence de cette série. L’auteur pèche quelques fois de par son manque de finesse sur les visages ou sur les prises de vue, mais on appréciera toutefois la dynamique incroyable des scènes de combat ainsi que la stylisation extrême du corps humain (des muscles la ou il n’y en a pas ? ^^) qui donne un genre appréciable. Les personnages, malheureusement, sont sûrement le point le moins engageant de Dreamland. En effet, ceux-ci manquent cruellement d’originalité, que ce soit de par leur look ou leur caractère. On retrouve Shun, la caricature du jeune homme brillant qui sait tout faire, qui est intelligent et qui met son talent à disposition des autres ainsi que Savane, la caricature du jeune turbulent qui rêve de devenir le meilleur et qui a une volonté de fer qui l’empêche d’abandonner même quand il se fait battre. Pourtant, c’est bien Terrence, le héros, qui manque le plus d’originalité. Avec sa coupe de cheveux "manga quality" et son caractère je-m’en-foutiste, le pauvre manque cruellement de crédibilité. Ainsi, quand on le voit, après une réflexion de cinq minutes, changer complètement d’état d’esprit, couper son poil de la main, et gagner en volonté pour protéger les autres ... on n’y croit pas vraiment. Enfin, on remarquera que Pika, dans sa grande habitude, nous offre une édition parfaite et sans défauts, avec quelques pages bonus appréciables en fin de volume. Pour finir, je dirais simplement que malgré les défauts apparents, Dreamland reste un manga appréciable pour tout ceux aimant le genre, qui donne envie de s’évader dans ce monde de rêves avec les personnages. On espèrera donc, que l’auteur essaiera de recadrer quelques tirs mal placés et qu’il ne s’aventurera pas sur la pente du manga à quarante deux volumes qui ne finit jamais. Le travail est déjà énorme et ne peut que s’améliorer. Espérons que d’autres auteurs français suivent sa trace.
, le 14.01.2007

Commentaires 1

Note moyenne des commentaires : 1 2 3 4 5
Photo
1 2 3 4 5
evangelina Voir le profil
11.12.2012 à 18h40
Un excellent "manga français" qui se lit facilement et qui nous emporte dans des aventures inconcevables sur les traces de nos héros !
Excellente critique surtout concernant Terrence xD, c'est vrai qu'il pèche par son manque d'originalité mais je le trouve drôle, limite très ado !
Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Dreamland
1ère parution
Genre(s) Aventure
Volume(s) En cours
Auteur(s)
Éditeur Pika
Site officiel www.pika.fr
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur Dreamland.
Autres articles de Chester
Rechercher un article
Acheter Dreamland
Nos heureux partenaires