Duds Hunt - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Duds Hunt

Duds Hunt
Nakanishi est un jeune délinquant fraîchement sorti d’une maison de redressement. Envieux de se remettre dans le droit chemin, il trouve un boulot de vendeur d’assurance de porte à porte. Malheureusement, il se retrouve coincé entre un boulot qui ne lui plait pas et un patron qui s’acharne sur lui, sans avoir la possibilité de démissionner à cause de son passé mouvementé qui ne lui permettrait pas de trouver autre chose. Pour faire passer sa colère, il se confie à une connaissance du net, qui lui propose alors un jeu grandeur nature dans lequel il pourra gagner de l’argent tout en évacuant son stresse : Duds Hunt.

Nakanishi : Nakanishi était un délinquant qui prenait plaisir à tomber sur les gens avec ses potes, alors qu’ils sont seul et sans défense, pour les tabasser. Aujourd’hui, sortant d’une maison de redressement, il travaille en tant que vendeur d’assurance, branche dans laquelle il ne se plait pas. Il sait que sa situation ne lui permet pas de rechigner, qu’il aura du mal à trouver un autre job s’il démissionne. Son patron sachant cela également, il en profite pour le harceler et le pousser a bout. Finalement il trouve dans Duds Hunt ce qu’il recherchait, un défouloir dans lequel il peut gagner de l’argent tout en se battant.

Chihiro : Chihiro est une jeune femme qui n’a pas eu la vie facile, et dont on apprend petit à petit la malheureuse enfance qui commence avec l’hospitalisation de son père. En effet, alors qu’il tentait de sauver quelqu’un qui se faisait agresser, celui-ci se fait à son tour prendre pour cible et finit gravement blessé.

Eksam : Eksam est une connaissance de Nakanishi dont on ne sait pas grand chose, voire finalement rien du tout. Cette personne a connu le jeune homme sur le net, discute régulièrement avec lui et sert finalement de confident. Devant le stress non dissimulé de Nakanishi, Eksam lui proposera de jouer à Duds hunt et lui donnera le lien pour s’y inscrire.

Duds Hunt est l’œuvre d’un jeune auteur, Tetsuya Tsutsui, qui a la particularité d’être indépendant et qui publie donc ses titres sur sa page web. L’auteur donne le ton de sa préférence thématique dès la couverture ... En effet, l’image habituellement sympathique que choisissent les auteurs pour s’exprimer est dans son cas un crâne humain coiffé d’un chapeau. Une image qui met directement dans l’ambiance : ici, on ne fait pas dans le shojo mielleux ni dans le shonen 42 volumes.

En effet, Tetsuya Tsutsui nous offre ici un thriller magnifiquement orchestré. L’auteur joue habilement avec deux points de vue, celui de Nakanishi et celui de Chihiro, tout en jouant avec les périodes et les lieux. Il se permet de nous promener ainsi le long de son histoire sans pourtant jamais prendre le risque de perdre le lecteur dans quelque chose de trop compliqué. Celui-ci se laisse aisément porter et avale les pages les unes après les autres, attendant les nouveaux rebondissements. Tsutsui maîtrise parfaitement son scénario, il dévoile les choses petit à petit pour nous diriger élégamment vers une sortie habilement préparée. L’histoire en elle-même est largement inspirée de la société actuelle, gratuitement violente. Cette réalité qui est ici poussée a l'extrême et offre un dénouement à la violence intéressant, mais surtout effrayant, en nous montrant un jeu macabre du chat et de la souris où les participants jouent leur vie pour de l’argent, pour finalement respecter la difficile règle de la statistique ... à force de lancer le dé, on finti par sortir le 1 ... L’ambiance générale qui se dégage est froide, à la mesure des personnages dont la vie n’a pas toujours été facile et dont le caractère bien trempé ne les laisse pas se détourner du chemin qu’ils ont choisi. Finalement, on finit par se demander jusqu’où irions nous nous-même pour de l’argent ou pour ressentir des sensations extrêmes. L’auteur insère également le sujet de la confiance sur le net avec la relation Eksam-Nakanishi, qui sans complexe se racontent leur vie et se conseillent sans se poser de question, sans se méfier.
La naïveté et l’envie de se confier explose finalement sur les messageries instantanées, et l’on en vient à se demander si l’on peut réellement faire confiance, si la personne de l’autre coté n’est pas un personne dangereuse ... Un sujet qui ressort après avoir été largement utilisé par les histoires d’approche de violeur, et qui nous rappelle que, sans devoir être parano, un peu de méfiance ne fait pas de mal.

Le titre est soutenu par un style graphique maîtrisé. La plume de Tetsuya Tsutsui fait mouche, et les cases sont de toute beauté. Les gros plans des visages sont superbes et montrent les émotions avec talent, la peur, l’envie, la tension, la haine ... Les scènes de combat sont dynamiques et courtes, l’auteur préfère miser sur la stratégie de ses personnages et la rapidité d’action plutôt que sur d’interminable combat pour nous offrir finalement les règles de survie élémentaires de la chasse. Sur les personnages, l’auteur affectionne tout particulièrement le chemise-pantalon-chaussure, on se demande finalement si ça ne manque pas un peu d’originalité. Enfin, on remarquera que l’édition de Ki-oon est très bonne, et on appréciera surtout la courte histoire en fin de volume qui donne un bonus non négligeable. En effet, on nous offre « rêves éveillés », une nouvelle qui nous montre encore une fois le talent artistique de l’auteur, dans le graphisme, varié dans le trait et les couleurs, et dans le récit, cruel à souhait.

Pour résumer, on dira que Duds Hunt nous offre un thriller bien monté soutenu d’un dessin parfaitement maîtrisé dont le seul défaut apparent serait de n’être qu’un oneshot, et de se finir trop rapidement.
, le 07.02.2007

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Duds Hunt
1ère parution
Genre(s) Non défini, Combats & Arts Martiaux
Volume(s) 1
Auteur(s)
Éditeur Ki-oon
Site officiel www.pn221.com
Recommander & partager
Personne n'a voté pour cet article sur Duds Hunt.
Autres articles de Chester
Rechercher un article
Acheter Duds Hunt
Nos heureux partenaires