Yotsuba - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Yotsuba

Koiwai Yotsuba est une petite fille de 5 ans. Elle déménage de la campagne pour venir habiter avec son père en ville. Cette enfant pleine d’énergie découvre la vie, et ses découvertes donnent souvent lieu à des situations comiques, dues notamment à sa naïveté et son innocence. Sa joie et sa bonne humeur deviendront le quotidien des personnes qui l’entourent.

Yotsuba : C’est une petite fille de 5 ans, pleine d’énergie et extrêmement joyeuse ! Elle adore son père, son ami Jumbo, mais aussi la famille Hayase chez qui elle passe une bonne partie de son temps… Les caprices et les découvertes de cette fillette portent souvent à rire ! Son prénom signifie « quatre feuilles », en référence à sa coupe de cheveux (verte et 4 couettes). Peut être que cette même coupe de cheveux fait référence à la chance qu'ont les protagonistes de connaître Yotsuba, car malgré ses facéties, elle apporte à chaque fois un petit peu de bonheur à tout le monde.

M. Koiwai : Père adoptif de Yotsuba, il travaille à domicile. Il semblerait qu’il soit traducteur. Il s’avérera être un papa assez drôle, attentionné et sévère lorsqu’il le faut avec sa fille, malgré son attitude assez cool. Il est le meilleur ami de Jumbo.

Jumbo : C’est un fleuriste mesurant plus de deux métres !! Il adore Yotsuba et est le meilleur ami de M. Koiwaï. Il tombera très vite amoureux de la plus âgée des voisines Hayase et n’hésitera pas à utiliser la fillette afin de parvenir à conquérir sa bien aimée… Il part souvent dans des délires à chaque fois plus fous en présence de son ami.

Asagi Hayase : Aînée de la famille Hayase, Jumbo est fou d’elle. Selon ses dires, elle ne se serait jamais pris de râteaux à cause de sa beauté.
Elle est étudiante en deuxième année à l’université et s’amuse parfois gentiment à manipuler sa jeune voisine.

Fuuka Hayase : Cadette des Hayase, Fuuka donne l’impression d’être un garçon manqué, son physique ne plaît apparemment pas aux garçons, et elle n’est douée ni en musique ni en dessin… Cependant, elle l'est pour les tâches ménagères.

Ena Hayase : Benjamine des sœurs Hayase, à seulement 8/9 ans, elle se préoccupe déjà du réchauffement climatique !! Elle passe du temps avec Yotsuba à dessiner, entre autres…

Yotsuba est le nouveau manga de l’auteur de Azu manga Daioh ! Si certains s’attendaient à un nouveau strip comic, cette fois-ci la mangaka s’essaie plutôt à une narration plus classique. Mais plus qu’un manga, Yotsuba nous raconte avant tout une histoire, celle d’une petite fille qui découvre le monde.

Drôle et touchant à la fois, le titre prend de l’ampleur au fur et à mesure, la mangaka s’amusant à disséminer des indices sur la mystérieuse gamine. On apprendra notamment dès le 1er volume que c’est une enfant adoptée, posant tout de même ainsi une base narrative assez triste, bien qu’elle soit vite oubliée par les facéties de la fillette.

Malgré tout, on sent que l’auteur reviendra à quelque chose de plus grave un peu plus tard dans son récit. Bien que le ton ne semble pas s’y prêter, le côté pétillant de Yotsuba fait ressortir ce petit côté dramatique : comment une enfant aussi vive et joyeuse peut- elle sourire ainsi ? N’a-t-elle pas conscience d’être adoptée ?

Hé bien c’est peut être ça qui rend le scénario si sympathique à suivre, voir cette innocence et cette inconscience de la réalité, ce doux rêve que l’on vit lorsqu’on découvre pour la toute première fois quelque chose, lorsque l’on est un enfant tout simplement. Ce manga nous fais plus ou moins revivre à travers son personnage principal toutes les attitudes d'un chérubin de 5 ans, et on arrive à se reconnaître parfois, à entrevoir l’enfant que nous étions : coloriages, bêtises, découvertes, peurs stupides… Voilà un vent de fraîcheur qui s’abat dans nos librairies et qui pose son récit en douceur, sans prise de tête.

Le trait n’est pas bien exceptionnel, mais même si les visages sont peu détaillés, le dessin demeure plaisant, et n’a pas trop changé depuis l’œuvre précédente de Kiyohiko Azuma. Les fans n’auront donc pas à se soucier d’un remaniement graphique quelconque de sa part.
L’humour donne l’impression de s’effacer au-delà du volume 5. L’humour est parfois mal compris, étant très ancré dans style japonais que les lecteurs ne connaissent pas forcément.

Yotsuba est donc un manga à la narration assez lente dans lequel on nous raconte un quotidien palpitant aux yeux d’une enfant. Voilà donc la lecture du soir idéale, tranquillisante à souhait, mais qui sait aussi nous mettre de bonne humeur, et donner une pêche d’enfer !!
Pour finir, on peut ressortir une jolie citation qui apparait parfois en fin de tome : enjoy everything. Tout comme Yotsuba, faisons fi du monde qui nous entoure pour profiter de la vie à 100%. Voilà le message que veut surement transmettre l’auteur ! Oublions les problèmes, les soucis qui pèsent sur nos épaules, redevenons des enfants, et rions bêtement de ce monde de fous !! La seule chose absolue dans ce monde n’est elle pas l’humour après tout ?
, le 31.10.2009

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !