Manhole - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Manhole

Dans la grande rue marchande de Sasahara, personne ne s'attendait à voir un homme déambuler nu, l'air hagard, le visage en pleures et le corps souillé de sang, marmonnant difficilement quelques mots. L'homme, complètement déboussolé et mal au point, s'arrêta devant un jeune étudiant avant de lui cracher une gerbe de sang à la figure, et de s'écrouler à terre, mort.
Ken Mizoguchi et Nao Inoue, du bureau d'investigation du commissariat de la ville sont alors dépêchés sur place pour couvrir l'enquête, qui révèlera que l'homme mort était atteint de la Filariose, maladie mystérieuse qui voit son origine dans l'existence d'un ver.
La course contre la montre commence alors pour nos agents, afin d'arrêter une maladie contagieuse et dangereuse, tenant toute une ville en otage d'une possible contamination.

Ken Mizoguchi : Agent d'un certain âge qui a déjà roulé sa bosse sur de nombreuses affaires.
Fort de son expérience dans le métier, il a développé un certain instinct qui le mène souvent où il faut, ou lui ouvre le chemin d'une nouvelle piste lorsque la précédente se bloque. D'un naturel calme, il tient en haute estime le respect dû aux victimes et familles, et n'hésitera pas à reprendre sa petite et farouche partenaire dont il s'estime en quelque sorte le protecteur.

Nao Inoue : Jeune bleue fraîchement recrutée au sein de la police, Inoue a encore du mal avec les codes de respect et de moralité dûs à sa fonction.
De nature râleuse, elle avancera souvent à reculons mais ne se désistera pas devant son travail, qu'elle a à coeur de devoir accomplir malgré la sensation d'être souvent dépassée par les évènements. Un peu naïve faute d'expérience, ses diverses connaissances, notamment informatique, complèteront celles de son partenaire, envers qui elle développe un amour patriarcale.

Nous y revoilà ! Tetsuya Tsutsui revient avec un nouveau titre: Manhole. Comme pour les deux précédents (Duds Hunt et Reset), l'univers du manga se ressent dès la couverture où celui-ci nous offre une belle jaquette, surmontée d'une plaque d'égout et d'un visage torturé (premier volume), et d'un titre court et accrocheur. Pourtant, grand changement, ce n'est pas un oneshot que l'on tient entre les mains, mais bel et bien une série en trois volumes, qui laisse pressentir une histoire plus développée qu'à l'accoutumée.

Effectivement, Tsutsui joue le policier et développe une intrigue complète. La trame de fond, maladie et contamination, fait largement écho de toutes les histoires et peurs cumulées depuis les attentats du 11 septembre sur les attaques bactériologiques, et plonge le lecteur dans l'histoire de ses propres peurs, celui-ci s'imaginant à la place des habitants de Sasahara: en danger, mais ignorant de la situation. L'auteur distille ainsi un scénario rondement mené face à un lecteur qui ne peut s'empêcher d'imaginer les conséquences du moindre faux pas des policiers face à une contamination qu'on ne pourrait contrôler. On suit avec anxiété et curiosité le couple de policiers dans son enquête en se faisant balader d'une piste à l'autre sans pour autant voir le bout du tunnel, les nouvelles informations venant régulièrement compléter la situation et les connaissances des deux personnages principaux, permettant ainsi d'éviter les longueurs. Parallèlement le mangaka prend à part le lecteur pour lui fournir des informations supplémentaires, qui ne font qu'accélérer la crainte de celui-ci quant a la conclusion de l'enquête. Fort de ces renseignements, on ne peut que douter de la réussite des agents, qui ne conçoivent alors pas le problème dans sa globalité. Ainsi, la différence de savoir entre le personnage et le lecteur (et entre les personnages eux-mêmes) ne font qu'accentuer l'empathie qu'on ressent pour eux et leur travail, ainsi que le stress dû au déroulement de l'histoire, chacune des avancées du couple devenant presque un soulagement. Le mangaka évite ainsi habilement l'ennui parfois dû aux scènes d'explications, le savoir devenant ici une véritable arme face à la contamination. Le scénario reste robuste d'un bout à l'autre du manga, le format choisi permet pour une fois à l'auteur de convenablement développer son histoire et d'y inclure plusieurs situations de cause à effet différées, tout en s'attardant sur les phases explicatives. Cela lui permet aussi de construire petit a petit l'univers de l'histoire, sombre et angoissant.

Ce scénario est porté par un couple de policier. Peu original, le choix du duo vieux/jeune ou expérimenté/débutant est déjà utilisé dans pratiquement tous les thrillers existant... Et pour cause, s'il n'est pas original, il a le mérite de marcher parfaitement avec ce mode de scénario. En effet, la différence de savoir et d'expérience permet au lecteur de s'identifier facilement au débutant pour apprendre, comprendre et finalement, évoluer en même temps que lui. Tsutsui joue donc la carte de l'initiation, comme il l'avait précédemment fait pour Reset (shunsuke/hitomi) et Duds Hunt (eksam/nagahishi) pour faciliter au lecteur l'immersion dans son récit. Cependant, il prend encore le choix de nous livrer des personnages " clé en main ", look et caractère, sans prendre le temps d'impliquer un background assez important pour réellement comprendre les choix, positions ou comportements de ceux-ci. A s'étendre longuement sur un scénario robuste, Tsutsui passe encore une fois à la trappe la complexité des personnages, on aurait aimé une trame secondaire liée à l'un ou l'autre comme dans tout bon thriller, quitte à acheter un voire deux tomes de plus. En effet, entre le vieux policier bougon et intuitif qui parle peu et ne s'étend pas sur ses sentiments, et la jeune fille curieuse et motivée, et peu enclin à respecter les règles, l'originalité ne touche pas des sommets. Pire, les lecteurs de l'auteur remarqueront vraisemblablement une certaine similitude franchement désagréable entre Inoue et Hitomi ou Chihiro des mangas précédents, tout comme le costume-chemise-pantalon qui devient une habitude sur les personnages masculins.

Coté graphique, l'univers voulu se révèle grâce à la plume du mangaka. En effet, comme à son habitude, Tsutsui maitrise à merveille les émotions et les fige avec conviction sur les visages de ses personnages. Peur, angoisse, surprise et détermination sont sûrement les maitres mots des émotions de Manhole, et celles-ci ne sont que sublimées par les visages marqués des personnages, où l'auteur ne lésine pas sur les détails comme les rides et les stigmates, qui montrent toutes l'expérience et le vécu de ceux-ci. Le mangaka ne lésine pas non plus sur les effets visuels dûs à la maladie, notamment à la découverte du ver dans les premières pages du manga quitte à frôler parfois le gore ou l'insoutenable. Un graphisme qui ne fait qu'accentuer le coté sombre de l'histoire, et qui prend tout son sens dans les lieux insalubres et les égouts.

Enfin, finissons sur l'édition. Encore une fois, Ki-oon fait un travail remarquable et nous offre une qualité exemplaire sur cette série. Papier et encrage de bonne qualité, qui rendent hommage à la plume du mangaka, et couverture épaisse et cartonnée, surmontée de jaquettes à chaque fois accrocheuses et révélatrices de l'univers du mangaka, qui nous aurait déçu s'il nous avait donné encore une fois un simple dessin des deux personnages principaux.

Finalement, Tsutsui réussit son essai de mini-série en posant un scénario complexe et entrainant. Malgré la légère déception coté personnage, on apprécie l'évolution de ceux-ci au fil des pages, et on se laisse porter comme devant un bon film. Les planches du manga confirment encore le talent de l'auteur et rendent hommage à l'histoire et à ses lecteurs, venu chercher un bon Seinen. Si vous avez aimé ses précédents volumes, vous apprécierez sans aucun doute cet essai, sinon, voici une bonne occasion de découvrir un auteur montant.
, le 04.03.2009

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Manhole
1ère parution
Genre(s) Enigme & Policiers, Historique
Volume(s) 3
Auteur(s)
Éditeur Ki-oon
Site officiel www.ki-oon.com
Recommander & partager
Personne n'a voté pour cet article sur Manhole.
Autres articles de Chester
Rechercher un article
Acheter Manhole
Nos heureux partenaires