Rookies - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Rookies

Koichi Kawato, professeur de japonais, se retrouve muté au lycée Futago Tamagawa. Pour ce jeune enseignant débordant de motivation et ultra idéaliste, c'est une chance de rédemption et un nouveau départ qui s'offrent à lui. De ce fait, il s'empresse de saisir cette occasion avec un enthousiasme débordant ! Ce qu'il ignore, c'est que le proviseur de ce lycée ne l'a recruté que dans un seul but : débarrasser son établissement des voyous qui peuplent le club de baseball…par la force ! En effet, Kawato a été impliqué dans des actes de violence contre un lycéen de son précédent lycée. En sachant cela, le proviseur espère secrètement que Kawato réitère le « même exploit » face à ceux qui ont transformé leur club en repaire de mauvais garçons. Il faut dire que ceux-ci font régner la terreur dans leur lycée en toute impunité ! C'était sans compter sur la résolution de Kawato qui, bien décidé à en finir avec sa « réputation d'enseignant violent », va tout faire pour remettre ces terribles garnements dans le droit chemin. Par un « incroyable » hasard, toutes ces mauvaises graines se trouvent être dans sa classe, ce qui le motive d'autant plus. Et pour y parvenir, quoi de mieux que de les aider à réaliser leur rêve ? Et si celui-ci se trouvait à portée de main, en faisant notamment renaître le club de baseball ?

Koichi Kawato : l'enseignant le plus idéaliste au monde ! D'un naturel confiant, il n'en reste pas moins très réaliste, surtout après l'incident qui lui a coûté son poste dans son ancien établissement. Depuis, il a fait un énorme travail sur lui-même afin de devenir un meilleur professeur. Malgré les tentatives d'intimidation des membres du club de baseball, Kawato parvient à retourner la situation en sa faveur, notamment en faisant preuve de beaucoup d'écoute et de compréhension envers ses élèves…

Kei Aniya : l'une des anciennes stars du club de baseball et lanceur plutôt doué. Suite à une bagarre générale en plein match, son équipe a été suspendue et interdite de compétition pendant plusieurs mois. Depuis, il traîne avec les voyous du coin et passe beaucoup de temps à draguer…

Wakana : membre du club de baseball…par défaut ! Comme le lycée Futago Tamagawa impose que chaque lycéen(ne) soit inscrit(e) dans un club, il s'est retrouvé dans celui-ci parce que c'était une bonne planque. Après avoir tenté de décourager Kawato, il finira par abandonner face à la détermination de ce dernier et se mettra au baseball où il occupera le poste de receveur.

Mikoshiba (à gauche) : le seul membre à s'être inscrit au club pour jouer sérieusement au baseball. Malheureusement, suite à leur exclusion, il se retrouve à faire le larbin pour les autres. Avec l'arrivée de Kawato, Mikoshiba voit là l'occasion de redresser son club et est le premier à retourner à l'entraînement. De petite taille, c'est pourtant celui qui a le plus d'expérience (avec Aniya) en matière de baseball, ce qui lui vaut de devenir capitaine de l'équipe. Calme et posé, il manque toutefois de confiance en lui.

Sekikawa (au milieu) : le « fournisseur » officiel du club, c'est lui qui a équipé entièrement la salle avec divers objets volés ou récupérés ! Fort de ses courses-poursuites avec les employés des magasins qu'il a « visités », Sekikawa a des jambes en or et est terriblement véloce. Du coup, quand l'activité reprend au sein du club, tous comptent sur sa capacité en course pour voler des bases…

Imaoka : très discret car très souvent en compagnie d'Hiratsuka qui, lui, est très exubérant, personne ne se méfie de lui. Imaoka paraît très mou et banal au premier abord mais en fait, il s'avère très efficace pour tromper son monde ! En effet, pour un novice, il va déployer des talents jusque-là insoupçonnés, surtout comme lanceur mais aussi batteur. Il joue désormais dans le champ gauche.

Hiratsuka : « Hirachef » pour les intimes (enfin, seul Imaoka l'appelle comme ça), est tombé amoureux de Toko quand celle-ci a osé lui tenir tête en le giflant. Depuis, il essaie de se rapprocher de la belle en s'inscrivant dans le même club ! Comme Toko a décidé de devenir manager de l'équipe de baseball, Hiratsuka en a fait de même. Idiot et vantard, c'est le gaffeur de service. Malgré sa force monstrueuse, il est totalement nul sauf, étonnamment, quand on lui envoie une balle en direction du visage : là, il réussit à tous les coups à la renvoyer de façon surpuissante…

Toko : amie d'enfance de Kei, il semblerait qu'elle ait des sentiments pour lui et que ceux-ci soient réciproques. Devenue manager de l'équipe, elle a des connaissances qui seront bien utiles aux membres -novices- qui peinent un peu à trouver leurs marques dans un sport qui, pour la plupart, leur était inconnu.

Rookies a été une excellente surprise ! J'avoue : je ne connaissais pas la série mais comme j'ai pas mal lu et visionné des mangas ou animés en rapport avec le baseball ces derniers temps, je suis tombé par hasard sur cette série qui tient toutes ses promesses. Parue à la même époque que le fameux GTO, il en ressort une trame qui pourrait paraître assez proche : l'histoire se déroule en milieu scolaire avec un enseignant atypique. Comme Onizuka, il ne correspond en rien au schéma habituel et, pour se faire respecter de ses élèves quelque peu turbulents, il n'hésite pas à faire usage de la force ou de méthodes peu conventionnelles… De plus, on l'aura compris, Kawato est tout aussi anticonformiste que notre GTO adoré, un brin déjanté et hyper doué pour la baston ! Mais il y a tout de même une divergence, et elle est de taille : le baseball ! D'un autre côté, contrairement à GTO dont l'intrigue se déroulait aussi bien au collège qu'en dehors des cours, Rookies, lui, reste centré principalement sur le milieu scolaire et sportif. Là où Onizuka faisait son maximum pour aider ses élèves dans leur vie quotidienne et leur futur, Kawato pense réinsérer les siens par la pratique sportive et les joies d'une vie basée sur l'instant présent ! En somme, avoir une vie remplie d'objectifs à atteindre « pour un avenir radieux », dixit Kawato.
Malgré son tempérament de feu qui le fait agir avant de réfléchir, Kawato se trouve être probablement celui qui parvient à comprendre le mieux la vacuité et l'ennui que les élèves rencontrent et ressentent. D'un autre côté, -et c'est ce qui fait de Rookies, par certains aspects, une série peut-être plus réaliste que GTO- Kawato, de par son vécu, est à même de savoir mieux que personne ce qu'implique le fait de céder à la facilité. Il en est la preuve vivante ! C'est en se confrontant aux risques de l'échec en tant qu'enseignant mais aussi en tant que personne que Kawato peut désormais aider ses élèves. Ces derniers ne croient plus en ce système éducatif qui, au travers du corps enseignant, ne prend guère le temps d'être à l'écoute. En s'opposant à l'indifférence et au mépris de certains de ses collègues qui ont décidé de baisser les bras et d'ignorer le problème plutôt que d'essayer de le résoudre, Kawato met en exergue les difficultés d'un système d'enseignement qui peine à masquer ses failles et ne parvient pas à enrayer la violence du fait -en partie- d'un manque de communication et de compréhension mutuelle entre enseignants et élèves… Bref, on a droit dans Rookies à un concentré d'amitié virile doublé d'une belle leçon de vie et d'humanité !
Au niveau du graphisme, je vous laisse en juger, pour ceux qui seraient tentés d'y jeter un œil. Pour ma part, je dirai que le trait est très expressif et que le mangaka y a apporté un soin extrême ! De par la finesse et surtout la précision des traits, on sent que l'auteur a voulu transmettre à qui lirait son œuvre sa passion pour ce sport plutôt plébiscité au Japon.
L'humour y est présent tout au long de l'intrigue et on suit avec amusement et intérêt les tribulations de cette équipe improbable et pourtant si attachante dont le but est d'arriver au Koshien ! Malgré tout, la série est d'un réalisme assez poussé et les personnages sont plutôt bien construits. Du coup, au niveau du profil des protagonistes, on peut dire que Masanori Morita a su développer ces derniers de façon très intéressante, inventive et ingénieuse afin que l'on puisse suivre leur évolution tant au niveau psychologique que technique et sportive.

Le saviez-vous ? En 2009, les acteurs du film Rookies ont disputé un véritable match de baseball contre une équipe locale de… Futago Tamagawa ! Comme quoi, la fiction dépasse la réalité ! Surtout que l'équipe du film a fini par s'imposer en remportant le match sur le score de 6 à 2, ce qui, tout de même constitue un bel exploit, d'autant que le match amical s'est déroulé devant de nombreux fans venus pour l'occasion !
D'ailleurs pour ceux ou celles qui seraient intéressé(e)s par les performances de ces derniers, sachez que Rookies a été adapté en drama avec pas moins de 11 épisodes, suivi par un film, sorti peu après le match d'anthologie !
, le 27.04.2011

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Rookies
1ère parution
Genre(s) Non défini, Magical Girl
Volume(s) 23
Auteur(s)
Éditeur Tonkam
Recommander & partager
Personne n'a voté pour cet article sur Rookies.
Autres articles de Keigo Miyake
Rechercher un article
Acheter Rookies
Nos heureux partenaires