Cours de japonais n°6 - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Cours de japonais n°6

Cours de japonais n°6

Conjugaison forme polie


Exemple : yomimasu (= lire)

Présent de l'indicatif :

  • Forme affirmative : yomimasu (je lis)

  • Forme négative : yomimasen (je ne lis pas)

Passé :

  • Forme affirmative : yomimashita

  • Forme négative : yomimasendeshita

La forme "masu" est très simple a conjuguer, vous n'avez que peu de choses à retenir : remplacez masu, terminaison du verbe, par "masen" pour le négatif présent, "mashita" pour l'affirmatif passé, et "masendeshita" pour le négatif passé. Il n'y a aucune exception (sauf pour desu). En japonais, le présent a aussi valeur de futur, ainsi, quand vous dites "honwo yomimasu", cela peut signifier il lit un livre tout comme il lira un livre (ici, hon signifie livre, "o" est une particule indiquant dans cette phrase le COD, et yomimasu le verbe lire que nous venons de conjuguer).
En ce qui concerne les pronoms sujets, la phrase japonaise peut les omettre quand on peut deviner qui est sujet dans le contexte de la phrase. "Terebio mimasu" peut donc vouloir dire tu regardes la télévision, ou encore nous regardons la télévision.

Voici la liste des pronoms personnels sujets :

  • je : watashi

  • tu : anata

  • il/elle : ano hito

  • nous : watashitachi

  • vous : anatatachi

  • ils : karetachi

Pour "elle" et "il", il existe aussi kare et kanojo, mais qui font plus référence à "petit ami" et "petite amie". Vous remarquez le suffixe "tachi" imposé aux pluriels, "tachi" est en fait une marque de pluriel pour les noms (exemple : kodomo = un enfant, kodomotachi = des enfants).*

Il existe cependant un verbe qui est légèrement plus complexe à conjuguer : "desu" (mais nous verrons ça à la prochaine leçon qui lui sera entièrement consacrée!)

Les verbes et les différentes formes de politesse


J'en ai déjà parlé dans le cour 2, au Japon, il n'y a pas de pronom "vous" de politesse, néanmoins, les verbes affectent le niveau de politesse des phrases.
Il y a deux catégories de verves : les ichidan et les godan. Les premiers sont très simples à conjuguer, en revanche, les godan ont des formes différents selon leur terminaison, ce que nous voyons tout de suite sous forme de tableau :


Je vais rajouter quelques ichidan :


(j'en mettrais d'autre un peu plus tard ^^)

Attention, il existe deux exceptions, shimasu et kimasu qui font respectivement suru et kuru !

Voilà, c'est tout pour cette leçon, une prochaine fois nous verrons "desu" et la conjugaison de la forme neutre ^^
Rin, le 04.05.2011

Commentaires 5

Note moyenne des commentaires : 1 2 3 4 5
Photo
1 2 3 4 5
Assimdll Voir le profil
09.11.2016 à 23h40
Merci
Photo
1 2 3 4 5
Daya Voir le profil
05.11.2016 à 15h49
PERFECT !!
Photo
1 2 3 4 5
ichigo kurosaki Voir le profil
23.09.2013 à 18h23
T ES TROP FORT ENCOR UN EXELLANT TLE MRITE'
Photo
Konjiki-No-Yami Voir le profil
24.08.2013 à 01h19
Justement, en japonais, on est censé prononcer toutes les lettres (quand on parle de la transcription en alphabet latin). Si tu veux prononcer un "é", il faudra l'écrire (alphabet latin toujours) "e".
En revanche, le "ai*" se prononcera comme le "Aïe" à la française, en appuyant sur le I à la fin.

*Note : C'est beau l'amour.*
Photo
Sharpeii Voir le profil
26.07.2013 à 16h13
Bonjour voilà petite question, je voudrais savoir comment se dit le "ai" en japonais comme dans le mot "kinai" on va le prononcer comme le "Aie" en français ou plus le son "é" ? C'est une question stupide mais ça me trotte dans la tête et du coup ça m'énerver xD
Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Recommander & partager
Personne n'a voté pour ce Cours de japonais n°6.
Autres cours de japonais
Rechercher un article
Nos heureux partenaires