Fruits Basket

Fruits Basket
Tohru Honda est une jeune lycéenne des plus normales, mais un jour de mai, elle perd sa mère dans un accident de voiture. Elle se retrouve alors orpheline, son père étant mort quand elle était jeune. Pour plusieurs raisons dues en partie à sa garde, elle vit à présent dans une tente.
L'histoire commence par une belle matinée d'automne. Sur le chemin de l'école, elle découvre une maison occupé par le très célèbre "prince" de son lycée, Yuki Sôma et de son cousin, Shiguré. Intéressée par des petits animaux en papier machée, Shiguré s'aperçoit que Tohru fait partie de ces rares jeunes à connaitre la légende des 12 animaux du zodiaque chinois.
Suite à un glissement de terrain qui emporta le campement de Tohru, la jeune lycéenne est accueillie chez les deux Sôma ; elle s'occupe de l'intendance de la maison, en contrepartie, elle ne paye pas de loyer.
La suite va être une série d'événements aussi fous les uns que les autres : l'arrivée brutale du colérique Kyô Sôma, sa bataille avec Yuki... mais le plus impressionnant de tous fut quand Tohru s'interpose dans la bataille et tombe sur Kyô. Un "pouf" plus tard et Tohru a dans les mains.... un chat ! Et dans sa précipitation, la jeune fille tombe également sur Shiguré et Yuki qui se transformèrent respectivement en chien et en rat.

Ainsi Tohru connait un des grands secrets de la famille Sôma : douze d'entre-eux maudits par l'esprit des animaux du zodiaque chinois. Il fut convenu que Tohru n'en parlerait à personne et ainsi débute la grande aventure de la petite "boulette de riz" qui ne peut se douter des changements qu'elle apporterait...

Tohru Honda : Fille de Kyôko, ex-yankee, et de Katsuya. Tohru est une jeune fille étonnament optimiste et pleine de volonté. Toujours souriante et joyeuse, elle a deux merveilleuses amies qu'elle aime beaucoup. Tohru pense d'abord aux autres, quitte à laisser sa santé de côté, et aide autrui dès qu'elle le peut. Elle est aussi extrèmement sensible et gentille, mais très tête en l'air et d'une naiveté affligeante. Ses paroles, pour elle bien simples, sont cependant une vraie source de lumière et de paix pour les maudits au coeur souvent blessé.

Yuki Soma : Le Rat.
Le plus beau garçon du lycée de Tohru, tellement beau qu'il est surnommé le Prince ! Son sourire est des plus craquants et gentils qu'il soit, ses yeux expriment pourtant une immense tristesse. Et ce détail, seule Tohru le remarque. En conflit perpétuel avec Kyô qu'il déteste cordialement, on va pourtant découvrir que tous les deux se jalousent mutuellement. Leurs conflits vont cependant baisser depuis l'arrivée de Tohru. De tous les membres maudits, le Prince est la personne qui a le plus peur du chef de famille...

Kyô Soma : Le Chat.
Abandonné par son père après le suiccide de sa mère, Kyô est le plus méprisé et mit à l'écart des maudits. C'est son maître en arts martiaux qui joue le rôle de père, le seul à l'avoir accepté, son grand-père ayant été lui-même le Chat avant. Kyô est très colérique, et fait tout pour s'éloigner des autres, ce qui fait qu'il est très maladroit et a souvent blessé Tohru au début de leur rencontre. Mais Kyô est quelqu'un de gentil et d'attachant. Encore une fois, Tohru est la seule à le remarquer. Un gros secret pèse sur ses épaules et le hante, d'autant plus que son amitié pour la petite boulette de riz augmente : il ne veut pas être encore rejeté par la seule personne (autre que son maître) qui l'accepte...

Shigure Soma : Le Chien.
Yuki, Kyô et Tohru habitent chez lui désormais et même s'il est sympathique, les deux garçons ont peur que "son instinct" prenne des fois les devants et qu'il arrive quelque chose à Tohru ! ^^' Encore ado dans sa tête, Shiguré est néanmoins très manipulateur et ses réels objectifs nous semblent confus. Un tantinet égoiste, son surnom "la vague" est un bon mot pour définir son caractère.

Momiji Soma : Le Lapin.
On peut dire de suite que ce jeune homme est un enfant : il pleure quand on est méchant avec lui ; il joue avec les grands ; il est tout le temps excité et en mouvement ; ne s'intèresse pas à un sujet plus d'une dizaine de minutes... Bref, le symbole même de la gaminerie ! Moitié allemand, moitié japonais, Momiji adore Tohru et réciproquement. Ils sont d'ailleurs très complices, beaucoup plus qu'avec les autres Sôma.
Le joyeux lapin a pourtant une profonde blessure dont il évite d'en parler. Mais, qui des membres maudits n'a pas eu un passé douloureux ?

Hatsuharu Soma : Le Boeuf. Nommé Haru par ses proches.
Un physique bad-boy renforcé par des cheveux blancs aux mèches noirs, des yeux calmes, des chaînettes et autres bibelots, et un coeur d'une grande gentillesse... Voilà comment on peut décrire efficacement le doux Hatsuharu ! Question gentillesse, il est l'égal de Tohru. Faut juste faire gaffe à ne pas trop le pousser à bout : s'il devient "Black", Haru se transforme (sans être ironique) en mauvais garçon, bagarreur et dragueur, limite à devenir très très chiant... et à moins d'être pourvu d'un grand seau d'eau ou d'une batte de baseball, on n'est pas prêt de le faire redevenir "White" ^^' Comme pour tous mes mangas, faut que j'ai un chéri, et ben le voici ! Malheureusement (pour moi), il est amoureux T-T

Hatori Soma : Le Dragon. Médecin de la famille.
En dehors de sa malédiction, Hatori a la capacité d'effacer les souvenirs concernant les 12. C'est lui qui efface donc les mémoires de ceux qui connaissent le secret des Sôma. Et malheureusement, il a du aussi effacer la mémoire de sa bien-aimée : s'étant fait blessé à l'oeil gauche par le chef de famille, sa fiancée s'en est voulu et s'est laissée dépérir. Pour éviter ça, Hatori a effacé de sa mémoire toute trace de leur amour.
Il est attentionné et généreux, mais ne sourit qu'en de rares occasions ce qui lui donne une apparence sévère. Il fait partie du groupe d'amis Shiguré-Ayamé-lui et se sent obligé de s'occuper d'eux (plus Aya que Shiguré à vrai dire). Sa forme animal est très... comique ! xD

Akito Soma : Le chef de famille.
C'est un personnage difficile à cerner. Son sourire est froid et faux, ses yeux glacials, sa tenue droite inspire le mépris... bref le genre de personne qu'on a pas envie de connaître, limite de se faire petit(e) devant lui. Akito méprise tout le monde, se crée lui-même des illusions et fait mal à son entourage par gestes ou propos extrèmement blessants. Il ne semble pas être ce qu'il est...

Saki Hanajima : Une des plus proches amies de Tohru.
Elle maîtrise un étrange pouvoir, celle d'ondes mentales (empoisonnées ou liseuses d'esprit). Elle aime bien s'en servir contre celles qui veulent causer des ennuies à Tohru (exemple, Fan Club de Yuki ^^). Elle est calme, étrange et impassible en toute circonstance, au point d'en faire peur.

Arisa Uotani : La deuxième plus proche amie de Tohru.
Un peu bourrin, très sympa et déconnante, une super amie en somme, très protectrice envers Tohru. C'est la fille ce qu'il y a de plus normal, ses habitudes d'ex-yankee mises à part.

Style sentimental, on peut penser que Fruits Basket est digne de Peach Girl, où l'héroine cherche désespéremment l'amour et trouve son prince charmant après maintes jalousies. Et bien, détrompez-vous ! Certes, le coup de crayon est très shôjo et l'amour est le thème principal de ce manga, mais Fruits Basket est aussi basé sur le mystère et le fantastique des vieilles légendes. Natsuki Takaya a su merveilleusement mélangé ces trois styles qui donne beaucoup de charme au manga. Les relations entre les personnages donnent du goût à l'oeuvre de Takaya : en effet, les protagonistes de l'histoire mûrissent conséridablement, Takaya se permet, via ses personnages, de nous apprendre beaucoup de choses importantes sur la vie. Yuki et Kyô sont les deux héros dont la personnalité se voit grandement modifiée en compagnie de Tohru : on peut voir tout de suite la différence entre la tome 1 et le tome 8 !!
Natsuki a trainé son histoire mais sans stagner. La mangaka nous surprend déjà avec son histoire originale, et elle fait encore très fort avec un flot de révélations phénoménales et réussit à surprendre ses lecteurs. On prend plaisir à voir Yuki et sa clique s'amuser et faire de nouvelles rencontres ; on pleure lors des moments d'émotions fortes. La convertion de la fin de la série en type "feux de l'amour" est des plus déplaisantes, limite gênante, mais les vrais fans de FB sauront surmonter cette "épreuve" sans difficulté ^^

C'est ma première série de mangas, et dont je prends vraiment plaisir à lire et relire un nombre incalculable de fois sans m'ennuyer, la seule ombre noire est qu'on connait déjà tous les secrets, ce qui est moins marrant et moins excitant :p
, le 12.05.2007

Commentaires 2

Note moyenne des commentaires : 1 2 3 4 5
Photo
1 2 3 4 5
♣Fuki♣ Voir le profil
05.06.2016 à 19h19
Mon manga préféré ♥ Natsuki Takaya est vraiment la meilleure ♥♥♥
Photo
1 2 3 4 5
MaxLovely Voir le profil
10.03.2014 à 10h22
Un manga extra car ce fut le premier que j'ai lu =^.^=
Il ne vieillit pas, il est à lire et à relire :)
Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Fruits Basket
1ère parution
Genre(s) Amour & Amitié, Comédie, Drame
Volume(s) 23
Auteur(s)
Éditeur Delcourt
Site officiel www.hakusensha.co.jp
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur Fruits Basket.
Autres articles de Sytu-chan
Rechercher un article
Acheter Fruits Basket
Nos heureux partenaires