Fullmetal Alchemist Reflections Special OAV - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Fullmetal Alchemist Reflections Special OAV

Fullmetal Alchemist Reflections Special OAV
Ce premier OAV de Fullmetal Alchemist (FMA pour les intimes), est un résumé de la série. Probablement prévu pour ceux qui l’ont vu en passoire, qui veulent se remémorer l’histoire avant le visionnage du film ou pour le plaisir, cet épisode spécial se divise intelligemment en cinq chapitres :

Chapitre 1 : Le début du voyage
Comme l’indique le titre, c’est la génèse de l’histoire, soit ce qui se passe au début de l’aventure. Ce qui est étonnant, c'est que malgré le fait qu'il ne résume presque que l’épisode 3, ce chapitre dure presque 15 minutes, soit un quart de l’OAV total. Mais bon, il est vrai que c’est un passage capital pour comprendre l’histoire.

Chapitre 2 : La pierre philosophale
Au contraire, cette partie, qui est le sujet d’une quarantaine d’épisodes, ne dure que 5-7 minutes. Ils ne montrent donc que les événements cruciaux et la finalité de la quête =P

Chapitre 3 : Flamme
Ce chapitre se présente comme un appel téléphonique entre Roy et Maes. On apprend ainsi plusieurs choses sur leur relation et l’écran est divisé en 2 parties, chacun ayant la sienne. Il dure une dizaine de minutes.

Chapitre 4 : Homunculus
Est-ce si dûr de deviner le sujet ?
A l’instar du précédent, cette partie est dialogue, entre Envy et Greed cependant, les paroles n’ont souvent pas trop de rapport avec les images défilants ...

Chapitre 5 : La fin du voyage
Fin de l’OAV, d’un quart heure, cette dernière partie est composée d’un petit flashback de l’enfance des frères Elric avec leur mère qui défile la durée de Bradja, le thème musical principal de la série. Elle comprend aussi un résumé des derniers épisodes.

Edward Elric : C’est un des personnages principaux de l’histoire (si ce n’est LE personnage principal de la série). Privé de son bras droit et de sa jambe gauche à la suite de leur transmutation humaine ratée, il les remplaça par deux automails, ce qui lui valut par la suite le surnom de Fullmetal Alchemist/ Hagane no Renkinjutsushi (soit l’alchimiste d’acier en français).
Ayant remarqué ses facultés exceptionnelles en alchimie, les militaires lui firent passer le test pour devenir Alchimiste national, chose qu’il réussit grâce à une capacité qui lui est propre : il peut faire des transmutations sans cercle, seulement en frappant dans ses mains. Ainsi armé de sa montre en argent, preuve de son rang, il put ainsi faire plus facilement ses recherches sur la pierre philosophale, pierre légendaire sensée ignorer les lois d’équivalence et lui permettre de faire revenir le corps de son petit frère.
Edward se sent extrêmement responsable de l’état de son frère et quitte à perdre la vie, il n’abandonnera probablement jamais son but. C’est un personnage relativement têtu, et une fois qu’il a une idée en tête, il est assez difficile de l’arrêter. Il s’énerve aussi très facilement dès qu’une quelconque allusion est faite à sa taille (car, il faut le dire, Ed EST petit, encore plus lorsqu’il est à coté d' Alphonse). Il est pourtant quelqu’un d’assez sensible qui agit souvent avec une maturité étonnante -ayant 15 ans pendant la majorité de la série- et il pense souvent plus aux autres qu’à lui-même. Il est aussi renfermé sur lui-même et a beaucoup de mal à accorder sa confiance aux adultes. Une chose très touchante en lui, qui fait sûrement la popularité de ce personnage, sont ses émotions, et ses réactions de peur et de tristesse très humaines.

Alphone Elric : Cadet d’un an de Edward, qu’il appelle tout le temps ‘oneesan’, Alphonse a pour corps une armure d’acier, stigmate de la transmutation ratée. Ceci porte à confusion avec le surnom de son frère lors des premières rencontres des étrangers avec le duo. Ne pouvant passer l’examen pour devenir Alchimiste national parce que son armure est vide et cela poserait problème lors de la visite médicale, Alphonse n’en suit pas moins son frère partout où il va pendant ses voyages et les deux frères en sont probablement inséparables jusqu’à la mort malgré les disputes qui planent parfois. Alphonse est quelqu’un d’assez généreux, doux et s’inquiète toujours pour les autres -en particulier pour son frère. C’est d’ailleurs souvent lui qui s’excuse pour Edward et il a toujours besoin de liens avec les autres, il est plus social.

Roy Mustang : Passant du grade de Lieutenant-Colonel à Colonel, c’est lui qui prit les deux frères sous son aile dans l’armée et qui, même si ils ne le voient pas forcement, les protège. Surnommé ‘Flame Alchemist’ (soit l’Alchimiste de feu), il utilise ses gants d’un tissu spécial, qui, dès qu’il les frotte, font ‘exploser’ l’oxygène contenu dans l’air et crée les flammes qui le caractérisent. Bien qu’il puisse se montrer froid, orgueilleux, ou insensible par moment, il a comme but de devenir le Fuhrer, le plus haut rang de l’armée, pour, changer l’armée et ses règles. Ses réactions vis-à-vis des militaires sont d’ailleurs assez contradictoire : par moment, il semble s’en ficher complètement et passer ses journées à glander alors que parfois, rien ne parait plus important à ses yeux et il serait près à y sacrifier n’importe quoi. C’est un personnage très populaire dans la série et pour une raison assez simple : il est classe.

Maes Hugues : Meilleur ami de Roy, au rang de Major, il est aussi son "homme de l’ombre", qui l’aidera à atteindre les sommets en le soutenant d’après ses propres dires. Derrière sa façade de père de famille fou de sa femme Gracia et de sa fille Elysia, exhibant ses photos et anecdotes à qui le veut, c’est un personnage dévoué et d’une gentillesse profonde. Il est aussi doté d'une intelligence et d’un sens de la logique remarquable, étant le premier à avoir remarqué et compris ce qui se trame dans l’armée. S’étant pris d’affection pour les frères Elric, il a une certaine tendance à les materner, ce qui en fait également un personnage très attachant.

Envy : Apparaissant plusieurs fois en compagnie de Lust, il semblerait d’Envy soit du même côté qu’elle ... Sa capacité étant qu’il peut changer d’apparence à sa guise, ce dernier dit ne pas se souvenir de son apparence initiale et garde celle ‘qu’il préfère’, qui est, je vous l’accorde, un peu androgyne (mais c’est bien un garçon !). Il est beaucoup plus dangereux que sa partenaire dans le sens où il tue, frappe et blesse par plaisir simple, sans autre raison que par dégoût des humains. Cependant, il est aussi beaucoup plus vivant que cette dernière, on peut dire qu’il a un côté ‘funky’. C’est, malgré tout, un personnage très charismatique et très aimé par les fans.

Pour un résumé, les scènes présentées dans Reflections Special sont bien choisies et parlent la plupart du temps d’elles mêmes. Et bien qu'on puisse regretter l’absence de certaines, c’est déjà une performance en soit de faire un résumé de 51 épisodes en une heure !

D'ailleurs, nous épargnant un long résumé fastidieux, le découpage en chapitre est plutôt pertinent.
Et si les deux premiers sont plutôt classiques, le troisième et le quatrième sont beaucoup plus originaux, racontés par les personnages eux-mêmes. Personnellement, j’aime beaucoup le quatrième débatu entre Envy et Greed, car en plus de lier une relation amusante entre les deux personnages, il nous apprend plusieurs petits détails sur les homunculus, informations qui n'étaient pas présentes dans la série. De plus, la fin de cette partie où Envy finit par être seul est plutôt émouvante, même moi qui ne suis pas fan de ce personnage, je ne suis pas restée de marbre ... Donc à regarder, si vous ne devez en voir qu’un seul regardez celui-là.

En parallèle, je pense que le second flashback du cinquième chapitre, fait sur la même musique que le premier souvenir est inutile. Bien que ce soit une seconde preuve de l’amour fraternel entre Ed et Al, bil aurait été plus judicieux de parler un peu plus des personnages secondaires au lieu de 4 minutes de répétition.

Côté musical, on retrouve les thèmes récurant de la série, et le visuel est strictement le même (logique). On s’amuse d'ailleurs à retrouver les openings placés entre les chapitres, qui font une transition efficace.

En conclusion de cet article assez concis, Fullemetal Alchemist : Reflexions Special est un résumé satisfaisant de la série, malgré le regret de l'absence de certaines scènes. Mais pour se remémorer la série ou juste pour le plaisir, cela se regarde très bien.
, le 13.06.2011

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Fullmetal Alchemist Reflections Special
1ère parution
Genre(s) Aventure, Comédie, Drame
Épisode(s) 1
Auteur(s)
Statut Non licencié
Site officiel www.fullmetalalchemist.com
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur Fullmetal Alchemist Reflections Special OAV.
Autres articles de Shisaï
Rechercher un article
Nos heureux partenaires