Dragon Drive - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Dragon Drive

Dragon Drive
Oozora Reiji est lycéen sans aucune passion, même pour l’école. Il détient ainsi le record d’arrivée en retard en cours.
En découvrant sa dernière note, son amie d’enfance, Yukino Maiko, décide de lui faire découvrir une nouvelle activité qui saura, selon elle, le captiver. Ils se rendent ainsi dans le sous-sol d’une vieille boutique où est aménagé un gigantesque hall dédié à un jeu de réalité virtuelle : Dragon Drive. Chaque nouveau joueur se voit attribué un dragon en fonction de son caractère et devra ensuite le faire évoluer en se confrontant aux autres joueurs dans des combats.
Néanmoins, Reiji se voit attribué un dragon minuscule, sans aptitude au combat. Mais la synchronisation entre eux est telle qu’ils arriveront à se dépasser et à survivre.
Cette synchronisation aussi intense étant très rare, ils attirent l’attention des autres joueurs et des créateurs du jeu, la société Rion, qui vont les aider à progresser en leur donnant accès à une salle d’entrainement réservée aux membres spéciaux.
Durant un entraînement, une jeune fille apparaît sur un gigantesque dragon et attire Reiji et ses amis dans un autre monde où doit avoir lieu un tournoi dont la récompense est une pierre capable d’exaucer tous les vœux.
Mais Rion a également envoyé des joueurs participer aux combats. Leur objectif, utiliser la puissance de la pierre pour libérer le Dieu Dragon et dominer la Terre et ce monde. Reiji et Chibi devront se surpasser pour remporter la victoire.

Oozora Reiji : Le type même du no-life qui n’est pas non plus un geek.
Il trouvera enfin un intérêt à se lever le matin après avoir découvert le jeu Dragon Drive. Devenu accro, il passera ses soirées à combattre et à essayer de faire progresser son dragon. Transporté dans le monde de Ri-Kyu.

Chibisuke : Le dragon de Reiji.
D’après les créateurs du jeu Dragon Drive, un dragon tellement faible qu’ils n’avaient même pas prévu qu’il puisse exister. Peureux et fainéant, il est en parfaite adéquation avec le caractère de son maître. Cette adéquation et leur envie commune de progresser en feront une créature redoutable qui apprendra à utiliser ses forces cachées.

Yukino Maiko : L’amie d’enfance de Reiji qui lui fera découvrir le jeu Dragon Drive.
Si la relation entre ces deux personnages paraît innocente au début de la série, on se rendra compte au fur et à mesure que Reiji ne la laisse pas indifférente.

Daisuke Hagiwara : Pire ennemi de Reiji au début de la série, il sera obligé de pactiser avec lui après avoir été lui aussi emmené au Ri-Kyu et avoir intégré son équipe.
Ce n’est pas qu’il n’aime pas Reiji mais il désapprouve sa relation avec Maiko dont il est amoureux (il n’arrête pas de l’appeler My Sweet Honey). Il se rapproche surtout de Reiji pour rester au côté de l’élue de son cœur qui ne voit pas du tout les avances qu’il tente.

Rokkaku : Habitant de Ri-Kyu, il remplacera Hagiwara comme troisième membre de l’équipe de Reiji.
Il a déjà participé au tournoi précédent et semble garder une rancœur contre l’un des participant qu’il espère bien retrouver. S’il encouragera Reiji et Yukino pour leur faire donner le meilleur d’eux-mêmes pendant le tournoi, lui se réservera pour la revanche qu’il attend depuis un an.

Himuro Hikaaru : Meilleur joueur de Dragon Drive sur Terre, il fait partie de l’équipe que Rion enverra en Ri-Kyu.
Personnage solitaire, il fait partie des quelques joueurs à s’être rendu compte du potentiel de Reiji et de son dragon. Il retrouve de l’intérêt au jeu après leur rencontre et fera tout pour qu’ils s’affrontent.

L : L’animatrice du jeu Dragon Drive sur Terre. C’est elle qui se rendra compte des possibilités du duo Reiji/Chibisuke et leur proposera d’utiliser la salle d’entrainement qui les mènera à Ri-Kyu.

A ceux qui croiraient que la série est une version améliorée de Pokémon, je répondrai... vous n'avez pas tort.
Mais on se laisse facilement embarquer par les premiers épisodes de cette histoire et notamment par la multitude de personnages (on s’y retrouve facilement quand même) qui ont chacun leur caractère et leur histoire.
Pour une fois, le méchant est vraiment méchant et on s’attache facilement au duo Reiji/Chibisuke comme on a envie de claquer Hagiwara à chaque fois qu’il sort un de ses My Sweet Honey. Les dragons sont bien faits et on sent que les dessinateurs se sont lâchés. Par contre, ils paraissent parfois mal intégrés à leur environnement vu que les techniques de dessin sont différentes pour les deux éléments.
Une série qui plairait surtout aux jeunes et peut-être moins aux autres. Comme je l'ai dit au début, les premiers épisodes se regardent facilement mais au bout d'une petite dizaine,après l’arrivée au Ri-Kyu, ils semblent looooooongs... On retrouve un peu de rythme aux alentours de l'épisode 20 mais ce gros passage à vide dans l'histoire laissera beaucoup de spectateurs sur le carreau.

Les fans de séries comme Ueki no Housoku resteront sans doute sur leur faim. A ne regarder que si vous êtes vraiment fans du genre ou que vous êtes assez jeunes pour ne pas tenir compte de certaines faiblesses de scénario.
, le 13.06.2011

Commentaires 1

Photo
Takuma Voir le profil
02.05.2013 à 15h48
une série que j'ai bien appréciée a l'époque ou je l'ai regardé même si a un moment (aux alentours de l'épisode 40 si mes souvenirs sont bons) j'ai trouvé les épisodes un peu redondants (impression de voir la même chose mais avec des persos différents et des fois des lieux différents).
Sinon dans l'ensemble bonne série même si le format peu rebouté (52 épisodes)
Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Dragon Drive
1ère parution
Genre(s) Non défini, Comédie, Espace & Sci-fiction
Épisode(s) 38
Auteur(s)
Statut Non licencié
Recommander & partager
otaku aime cet article sur Dragon Drive.
Autres articles de Zorba
Rechercher un article
Nos heureux partenaires