Evangelion - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Evangelion

Evangelion
Shinji Ikari est un adolescent introverti. Il est un jour convoqué par son père à Tokyo afin de piloter l’EVA 01, mecha que lui seul peut diriger… Le jeune homme sera amené à combattre des Anges, monstres ayant provoqué le 2nd impact en l’an 2000 et par la même occasion un cataclysme. Il fera la connaissance d’autres manipulateurs d’EVA mais aussi de la NERV, une section d'assauts spécialisé dans la lutte face aux anges et gouverner par son propre père.

Shinji Ikari : C’est un ado de 14 ans atteint du complexe de l'hérisson, il a du mal à se lier aux autres à cause de son père qui l’a abandonné peu de temps après la mort de sa mère. Etant le "Third children", il est le pilote attitré de l’EVA-01, énorme mécha qu’il contrôle afin de vaincre les anges. Sa relation avec son père demeure assez tendu.

Rei Ayanami : Beauté froide dont on ne sait que peu de choses, si ce n’est qu’elle est la "First children" et qu’elle pilote elle aussi une EVA(l’EVA-00). Elle a énormément d’affection pour Gendô Ikari, seule personne à laquelle elle accorde ses sourires, lui donnant un aspect plus humain. Elle est aussi introvertie que Shinji, si ce n’est plus.

Asuka Soryu Langley : Tout comme Shinji, elle est aussi atteinte d’un complexe, mais cette fois de supériorité, ne voulant céder le pas à personne et souhaitant être la meilleure par desssus tout.
Extravertie, elle est la "Second children". Elle est amoureuse de Kaji et reste extrêmement fière d’être une pilote d’EVA, là où Shinji est plutôt mitigé à l’idée de piloter sa machine. On sait aussi qu’elle est particulièrement intelligente, ayant obtenue son diplôme universitaire récemment en Allemagne.

Misato Katsuragi : C’est elle qui accueillera Shinji lors de son arrivé. Très sociable, elle est capitaine et dirige les opérations concernant les Anges au sein de la NERV.
Elle sera aussi une tutrice pour Shinji qu’elle hébergera chez elle. Misato est assez désordonnée et boit souvent des bières chez elle, malgré cette vie assez dépravée, elle est un exemple pour tous professionnellement et fait office de mère de substitut pour les children, s’inquiétant pour eux lors des opérations visant à détruire les anges.

Gendô Ikari : Responsable du fameux plan de complémentarité de l’homme mais aussi des recherches faites sur les EVA, Gendô est un personnage froid et manipulateur.
Il ne laisse paraître son humanité qu’en la présence de Rei, ce qui a le don d’énerver Shinji, puisque son père ne lui accorde pas la moindre attention, hormis lorsqu’il a besoin de lui.

Ritsuko Akagi : C'est une amie de Misato mais aussi une scientifique de la NERV. Elle est l'opposée de sa camarade puisqu'elle est assez effacée. Elle prend de l'ampleur vers la 2nde moitié de la série ainsi que dans "The end of Evangelion".

Scénario
Evangelion est connu pour son scenario alambiqué, exagérément complexe. La série demeure cependant auprès des otakus comme l’un des animes de référence en matière d’animation, de doublage, ou encore du développement des personnages. L'histoire mélange philosophie, mécha, et science-fiction à la fois.
Peut-être est-ce là l’une des raisons qui explique pourquoi cet animé reste à ce jour encore très populaire.

La série a clairement des références bibliques, on le voit rien qu’aux noms qui sont donnés aux Anges, ou quand certaines explosions de ces mêmes monstres prennent la forme d'une croix…
Mais là où le script se complique un peu plus, c’est quand on commence à parler du plan de complémentarité de l’homme. Et puis qui sont les Anges ? Que sont véritablement les EVA ?
Même le vocabulaire de la série est dur à assimiler (les notions sur l’AT-FIELD s’affinent au fur et à mesure que la série avance et ont une définition différente dans le film).
De nombreuses questions sont posées mais restent plus ou moins en suspens à la fin des 26 épisodes de la série et du film.

C’est aussi la raison pour laquelle Evangelion a fait polémique. Le 25ème et 26ème épisode de la série, censés conclure l'histoire, s’adressent directement à nous, otaku…

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à l’époque, Anno avait mis le paquet financièrement parlant dans Evangelion et son budget s’étant amoindri, il ne pouvait nous livrer la fin originale de son sésame, trop coûteuse. Il s’est donc permis de faire une fin qui a soulevé le cœur de millions de fans à l’époque (puisque la fin est composée de dessins « brouillons » et de quelques petites séquences introspectives bien complexes). Certains, comprenant qu’ils étaient face à une fin moralisatrice, ont été dégoutés de se faire « gronder », d’une part parce qu’ils aimaient la série, d’autre part car le choc est d’autant plus fort que le moralisateur travaille dans l’animation.
D’autres, n’ayant absolument rien compris, ont méprisé la fin. Le réalisateur se voit plus ou moins contraint de créer une vraie fin pour la série.

Les films d’Evangelion débarquent, censés répondre aux attentes des spectateurs. Si le réalisateur répond effectivement aux questions, il en laisse d’autres en apporte d'autres sans réponse… Malgré la controverse, NGE reste l’une des plus populaires séries au monde, le magazine New Type la classe même 2ème au top 100 des animes en 2006. Sachez que pour un anime de mecha, il y a parfois des scènes particulièrement violentes et crues, chose qui était plutôt rare auparavant dans les animes du même genre.

Personnages
Si Evangelion est connu pour son scénario alambiqué, ces personnages le sont tout autant. Shinji en est l’exemple même, on le verra fuir la réalité assez souvent en écoutant de la musique, symbolique de son isolement social. Pourtant, en dépit de son aversion pour son père et son complexe du hérisson censé l’isoler, on le verra fier lorsque Gendô le félicitera lors de l’une de ses missions, heureux d’avoir attiré l’attention… Contradictoire, on le verra développer même une relation à la limite de l’homosexualité durant l'épisode 24 et même faire un acte ignoble au début du 2nd film, se méprisant lui-même d’avoir fait une chose aussi infâme…

On développe une panoplie de personnages tous plus charismatiques les uns que les autres, mais toujours avec cette même complexité. Misato, amusante, sera pourtant montrée comme une femme à la personnalité plus profonde qu’il n’y paraît. Il en est de même pour Asuka. Hideaki Anno n’hésitera d’ailleurs pas à faire connaître des fins tragiques à ses héros.

Visuel
C’est forcément magnifique, on dit même qu’il y a eu un avant et un après Evangelion, c’est dire à quel point l’anime fut révolutionnaire du côté de l’animation.
Possédant un budget hors-norme à l’époque, Anno nous a offert une perle qui reste encore une claque de nos jours. Un vrai cru en matière de fluidité, une référence presque divine.
Exit les deux derniers épisodes bien évidemment, même la mise en scène est absolument géniale, je pense à l’épisode où Shinji se retrouve avec deux de se camarades dans l’EVA-01 en train de combattre un Ange et où on le voit littéralement un plomb, une scène bien poilante.

Opening et ending
L’opening est dynamique et bien orchestré, rien à redire. L’ending, avec la chanson "Fly me to the moon" est en revanche plus original. Bien que le visuel ne change pas, l'ending de chaque épisode a une version mixé et chanté différemment ! Une idée originale de la part du créateur puisque’on a droit à 26 versions distinctes.

Musiques
Adhérent magnifiquement bien à l’ambiance assez militaire de la série lors des opérations contre les Anges (« décisive Battle ») ou préférant parfois laisser un silence pesant lors de certaines scènes (pour faire des économies de budget me souffle-t'on), Evangelion possède une ambiance sonore tout simplement superbe.

Doublages
Le doublage Japonais est très bon et la VF ne démérite pas, je n’avais vu la série qu’en VOST mais ayant récemment regardé les 6 premiers épisodes en VF, je peux garantir qu’on a un doublage de qualité. Les doubleurs Français se sont clairement régalés , une réussite.

Evangelion est un aboutissement en tout point. C’est un anime de référence malgré son scénario et son développement un peu trop complexes. Espérons que la série de 4 films de Evangelion, qui possèdera une fin différente de la série originale, saura cette fois-ci satisfaire tous les puristes, tout en répondant à certaines interrogations concernant la série. A voir à tout prix! !
, le 13.06.2011

Commentaires 1

Note moyenne des commentaires : 1 2 3 4 5
Photo
1 2 3 4 5
antinomi Voir le profil
21.07.2014 à 12h39
evangelion, what's helse ?
Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Shinseiki Evangelion
1ère parution
Genre(s) Cyber & Mecha, Espace & Sci-fiction
Épisode(s) 26
Auteur(s)
Statut Licencié par Dynamic Visions
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur Evangelion.
Autres articles de Yomigues
Rechercher un article
Acheter Evangelion
Nos heureux partenaires