Flame of Recca

Flame of Recca
Recca est un lycéen passionné par tous ce qui touche de près ou de loin aux ninjas. Il a d’ailleurs pas mal de prédispositions physiques - une grande souplesse et une sacrée agilité entre autre.
Un jour, il va faire la connaissance de Yanagi Sakoshita, qui possède un pouvoir de guérison. Il la sauvera d’une femme étrange qui commencera à s’intéresser de très près à notre héros : il semble, lui aussi, posséder un étrange pouvoir...

Recca Hanabishi : Le héros stupide avec un bon fond par excellence. Il s’auto-proclame ninja de Yanagi Sakoshita dont il semble être amoureux.
Comme tous héros de shônen classique, il est toujours là pour ses amis. Recca possède en lui 8 dragons aux pouvoirs différents qu’il devra contrôler afin de mener à bien sa quête.
Et pour ceux qui disent que Nobuyuki Anzaï a plagié sur Kishimoto, Flame of recca est sorti 4 ans avant Naruto...

Yanagi Sakoshita : Elle possède le pouvoir de la guérison, extrêmement convoité, elle sera donc la cible de nombreuse personnes qui souhaitent se l’approprier.
Elle est douce, gentille... Une héroïne timide et ultra classique en somme. On suppose qu’elle éprouve aussi quelque chose pour Recca...

Kagehoshi : La fameuse femme qui s’intéresse de très près à Recca.
On apprendra qu’elle est liée de au héros par un lien famillial et elle nous apprendra pas mal de choses sur le véritable passé de Recca.

Fuko Kirisawa : Le personnage garçon manqué de l’histoire.
Jeune fille forte à la volonté de fer, son pouvoir est lié au vent (comme son nom l’indique). Elle deviendra très vite un soutient moral et une alliée précieuse pour Recca et toute sa bande.

Domon Ishijima : Voyou qui n’a de cesse de défier Recca. C’est la grande brute au cœur sensible qui va vite abandonner sa rivalité avec Recca pour devenir son meilleur ami.
Domon est le personnage bourrin de l’histoire, son pouvoir est lié à la terre, c’est un imbécile profond qui se la raconte un peu, c’est cependant l’un des personnages qui évoluent le plus dans l’anime.
Toujours à la traîne par rapport aux autres, il fera énormément d’effort afin de se hisser au même range que ses camarades.

Tokiyama Mikagami : Grand rival de Recca, on peut le comparer au personnage de Vegeta pour vous donner une idée de son évolution au sein de l’histoire : pseudo-méchant => je m’allie avec vous => on est potes mais je reste un petit rebelle solitaire.
Son don est à l’opposé de celui de Recca puisqu’il maîtrise l’eau qu’il solidifie avec son épée Ensui. Il souhaite venger la mort de sa sœur.

Bienvenue dans le monde des animes qui démarrent avec une histoire originale pour finir dans le classique le plus vomitif et absolu.
Voici donc Flame of Recca (édité chez Tonkam), le 1er manga connu en France de l’auteur de Mär Awakens Romance (Kana). Si l’on démarre avec un speech des plus intéressants (voyage à travers le temps, l’origine du don de Recca, son évolution, relation entre les personnages) on finit très vite par tomber dans la norme, à faire un peu comme tout le monde, on tombe trop facilement dans la facilité.
« Tiens, et si on faisait un tournoi pendant la 2nd partie de l’anime ?!Les spectateurs vont être trop surpris.... ».

C’est bien dommage parce que tout à tendance à aller un peu trop vite avec Flame Of Recca. Que ça soit les entraînements, l’histoire et les combats...
Aucun plaisir à se languir du prochain épisode, puisqu’au bout de 15 on sait déjà comment tout va se finir...
Qu’est ce qui fait alors que Flame of Recca mérite d’être vu ? Et bien tout simplement pour ses combats franchement bien réalisés.
On sent bien sûr que le budget n’est pas le même en fonction de l’épisode, cependant la fluidité de certains affrontements laissent sans voix. Une vraie réussite, même si, disons le encore une fois, tout va un peu trop vite.

Les personnages quand à eux sont « approximativement classe ». Sincèrement, ils ne possèdent pas de charisme à proprement parler. Il sont tellement classiques et basiques (tant dans leurs objectifs personnelles que dans leurs chara-designs) qu’ils en deviennent presque quelquonques, de quoi rendre Naruto crédible comme ninja avec sa tronche d’européen et sa tenue orange ultra discrète pour un shinobi.
Dommage quand on voit le soin apporté par le studio Pierrot dans la réalisation et la création de ses personnages qui n'est franchement pas mauvaise.

Visuellement le studio Pierrot a fait du bon travail, pas grand-chose à reprocher, si n’est quelques effets spéciaux moyennement réussi tout de même (les effets lumineux ne sont parfois pas au top pour l’époque), on reprochera aussi des combats avec une baisse de budget qui, hélas, se voit d’un épisode à l’autre.

En ce qui concerne les Op et end, on a droit à quelque chose de...mou.
C’est bien la première fois qu’un op m’enthousiasme aussi peu. L’op fait vraiment niaisard et l’ending donne l’impression de sortir d’une comédie romantique...Il suffit d’écouter les paroles « Love is changing every time »...
Euh...les gars on vient de voir un épisode d’un shônen de baston là...Qu’est ce que l’amour vient foutre là-dedans ?
Bref des choix relativement douteux qui plombent un peu la série, dès les premières minutes, surtout sue la relation Hanabishi/Yanagi n’est pas omniprésente.
Côté OST à part Raging Fire Suit, les musiques ne sortent pas vraiment du lot, le doublage est en revanche d’assez bonne facture, pas de cris strident à l’horizon.

Soyons clair, soyons bref. Flame of Recca n’est pas un anime qui vaut le coup d’être vu pour son scénario traité à l’arrache et ses personnages à vous faire sourire tant ils demeurent trop classiques.
Cependant les combats sont assez bien fait et permettent de passer un bon moment. Fermez les yeux sur le scénario et l’intrigue, et vous passerez à coup sûr un bon moment. Si vous n’arrivez pas à digérer le fait que certains animes délaissent le scénario...FUYEZ !
, le 13.06.2011

Commentaires 0

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Rekka no honō
1ère parution
Genre(s) Non défini, Combats & Arts Martiaux
Épisode(s) 42
Auteur(s)
Statut Licencié par Déclic
Recommander & partager
otaku aime cet article sur Flame of Recca.
Autres articles de Yomigues
Rechercher un article
Acheter Flame of Recca
Nos heureux partenaires