Alice 19th - Otaku-Attitude - Plus qu'une passion, un mode de vie !


Alice 19th

Alice 19th
Alice est une ado comme les autres. Comme toute héroïne cliché de shôjo digne de ce nom, elle rêve d'un amour impossible : Kyo Wakamiya, THE BO GOSSE du lycée. Or celui-ci plaît aussi à sa sœur aînée, Mayura. Elle se déclare avant elle et sort avec lui, quelle injustice… Puis un jour, Alice sauve un lapin. Ne me demande pas ni comment ni pourquoi, je n'en sais rien... Bref, ce même lapin lui annonce qu'elle est une Lotis Master et qu'elle possède le pouvoir des mots. D'abord sceptique, elle se rendra compte que le mammifère disait vrai : lors d'une dispute avec Mayura elle lui demande de « disparaître ». C'est exactement ce qui arrive alors à sa sœur.

Alice Séno : Alice est une héroïne à l'intelligence particulièrement limitée, défaut qu'elle compense grâce à son côté « Kawaï » et sa philanthropie. Elle est amoureuse de Kyô Wakamiya depuis longtemps, mais en héroïne tragique, elle « cèdera » sa place à sa sœur, qui se déclare avant elle, et tentera d'oublier son amour pour Kyô. C'est aussi une Lotis Master : elle peut utiliser le pouvoir des mots, trop bien !

Mayura Séno : elle intègre le club de Kyudo afin de se rapprocher de Wakamiya. C'est une fille sportive, intelligente, méritante et populaire contrairement à sa sœur. Elle sort avec Kyo après avoir enfin réussi à lui déclarer son amour.

Kyo Wakamiya : c'est le prince charmant de base. Par conséquent il est : beau, populaire, gentil, serviable, posé, travailleur, honnête, émo et potentiellement homosexuel sur les bords. Lorsqu'il parle, on peut constater via l'arrière plan qu'il "brille" ou arrive à faire apparaître des roses, capacité partagée par de nombreux beaux gosses de shôjo. Il sort avec Mayura, mais en réalité il a des sentiments pour Alice parce que, sinon, il manquerait le cultissime triangle amoureux.

Nyozeka : c'est une lapine, à forme humaine la plupart du temps. Elle annonce à Alice qu'elle la cherche depuis longtemps et qu'elle possède le pouvoir des mots. Elle lui enseignera les bases de son pouvoir et deviendra sa confidente number one. Un lapin qui parle et qui vous dit des trucs trop chelou... Pourquoi douter ? ! C'est forcément un personnage fiable tiens !

On m'avait conseillé de lire du Yû Watase. Par flemme, j'ai préféré commencer par Alice 19th, qui ne compte que 7 tomes. Je l'ai directement classé dans le top five de la catégorie des « je l'ai lu, j'aurai pas dû ».

Si le principe de base, le pouvoir des mots, aurait sincèrement pu être passionnant à découvrir, il n'en est rien ! Alice 19th est un shôjo lolesque, autant bourré de défauts que d'archétypes dégueulasses. Même la mise en page est à chier, c'est dire.

Dans ce manga, la morale n'existe pas. Alice est une enflure de la pire espèce qui a su attiser mon animosité.
D'un côté nous avons Mayura, la sœur aînée, qui se défonce littéralement pour parvenir à conquérir le garçon de ses rêves. De l'autre, le machin qui sert d'héroïne à l'histoire, qui se contente d'observer au loin son Kyô, pleurant sur son pauvre sort.

Mayura parvient à sortir avec le mec qu'elle attend depuis des lustres après énormément d'efforts pour se rapprocher de lui, mais il finira par tomber sous le charme d'Alice. On se demande comment, parce que niveau charisme, c'est zéro pointé.
Mayura deviendra par la suite une sorte d'entité ténébreuse, qui connaîtra ses fondements dans sa séparation d'avec Wakamiya, car elle sait pertinemment qu'il lui préfère sa sœur, moche, bête et effacée, normal quoi. Remarque, il n'est pas con le Kyô, il pourra en faire ce qu'il en veut d'Alice vu l'utilisation primaire de ses neurones.
Bref, la leçon qui ressortira de cette histoire, c'est qu'il ne faut pas prendre mal de se faire voler l'homme de ses rêves, même si on le méritait bien plus qu'une autre. Bah oué, c'est vraiment naze de rager quand tous vos efforts sont foutus en l'air par une pauvre cruche qui se contentait de se plaindre sans rien foutre quand, soudain, tout lui est servi sur un plateau !

Je ne sais pas d'où sortent les histoires sentimentales des japonais mais même si ce manga reste de la fiction, c'est tellement perché qu'il m'est impossible d'y accorder la moindre crédibilité. L'amour a ses raisons que la raison ne connaît pas… Mais Yû Watase a un peu trop abusé de ce principe.

Passons maintenant aux autres personnages. Ce sont de purs archétypes. Par exemple, le black de la série vient forcément des États-Unis. Je m'arrête là parce que sinon je risque de devenir vraiment méchant. En parlant des méchants, ils sont risibles au possible, absolument pas classes. Sans compter leurs motivations… Gardez seulement à l'esprit qu'il doit être sûrement difficile de faire plus caricatural qu'Alice 19th.

Parlons à présent du dessin. C'est peut-être la seule chose qui sauve partiellement la série. Les visages sont agréables à regarder, le trait de Watase passe sans problème bien que je le trouve dénué de personnalité… Concernant les incrustations PC au niveau des cercles magiques/trames/décors lors des combats des Lotis Master… c'est visuellement insoutenable, une catastrophe. Je dis non, non et non ! Spas possible ! Les shôjos ne sont pas faits pour la baston de manière générale, le découpage ne s'y prête pas ! Cet exercice difficile n'est réussi que par quelques rares élus…

Il faut lire Alice 19th pour constater ce qu'il ne faut pas faire dans un shôjo. L'intérêt du titre est nul, son background est à pleurer de rire, l'auteur fait dans la facilité… Ne faites pas comme moi et commencez par Fushigi Yûgi, A19TH s'apparente à une erreur de jeunesse, une grosse faute de parcours de la part de la mangaka. Si vous voulez un vrai combat de mots, faites une partie de Kamoulox ou de Scrabble !
, le 14.12.2011

Commentaires 2

Note moyenne des commentaires : 1 2 3 4 5
Photo
1 2 3 4 5
sakurachan Voir le profil
08.11.2016 à 21h58
J'ai tout les tomes j'ai decouvert ce mangas par mon ex meilleure amie et franchement j'ai adore je l'es actuellement (acheter moi meme) et je continue toujours a apprecier ce mangas ou il y a beaucoup de jalousie entre 2 soeurs qui se batte pour le même garçon
je vous le recommande
c'est mon coup de coeur et si y avais eu une note a mettre je metterai 10/10
Photo
Drei-M Voir le profil
10.06.2013 à 11h27
"tiens je vais regarder un article au pif, peut être qu'il y en aura un qui me donnera envie..." Eh bah non! bon déjà, le résumé ne m'a pas tenté pas trop mon genre d'histoire, mais alors en plus la critique est très convaincante, d'autant plus qu'elle ressemblait à un truc que j'aurais pu dire moi même. Une perte de temps en moins dans mes furetages de BD boutiques, merci à toi \o/
Réagir Connectez-vous pour pouvoir réagir ou inscrivez-vous à la communauté Otaku-Attitude !
Titre original Arisu Naintīnsu
1ère parution
Genre(s) Amour & Amitié, Fantastique & Mythe
Volume(s) 7
Auteur(s)
Éditeur Glénat
Site officiel www.y-watase.com
Recommander & partager
otakus aiment cet article sur Alice 19th.
Autres articles de Yomigues
Rechercher un article
Acheter Alice 19th
Nos heureux partenaires